Les grandes femmes ont un risque plus important de cancers: pourquoi, à quel point?

Les grandes femmes auraient plus de risques de développer plusieurs types de cancer, selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet Oncology.

Jane Green et ses collègues de l'Université d'Oxford et de l'Institut Català d'Oncologia à Barcelone ont analysé, à partir des données de dossiers médicaux de près de 1,3 million de femmes britanniques, le lien entre la taille et le risque de 17 cancers.

Ils ont tenu compte, dans leur analyse, de facteurs tels que le tabagisme et le statut socio-économique.

Pour une femme de n'importe quelle grandeur, le risque de cancer était 16% plus élevé que pour une femme mesurant 10 cm de moins. Les femmes qui mesuraient plus de 1,73 mètre avaient 37 % plus de risque de développer un cancer que celles qui mesuraient moins de 1,50 mètre.

Alors que des études précédentes ont déjà montré un lien entre taille et cancer du sein chez la femme et cancer des testicules chez l’homme, la présente étude montre un lien avec une dizaine de types de cancers : côlon, rectal, mélanome, sein, utérus, ovaires, rein, lymphome, lymphome non-hodgkinien et leucémie. Bien que l'étude a été menée avec des femmes, les hommes seraient également concernés selon les chercheurs.

Les mécanismes expliquant ce lien ne sont pas connus. Différentes hypothèses sont avancées, notamment: les hormones de croissance joueraient un rôle dans l’apparition ou la croissance des tumeurs ou encore les personnes de grande taille, ayant plus de cellules, auraient proportionnellement plus de risques que celles-ci évoluent en cellules cancéreuses.

Psychomédia avec sources: Medscape, Le Monde
Tous droits réservés