Tension artérielle, cholestérol, poids et glycémie: état de la situation (OMS)

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié un nouveau rapport sur la situation des maladies chroniques dans 193 pays. La publication de ce rapport coïncide avec la réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles (MNT) qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2011 à New York. Il s'agit de la deuxième fois dans son histoire que l'organisation met une question de santé à l'agenda de cette rencontre.

Le rapport porte sur les 4 principales causes de mortalité par maladies chroniques: le cancer, les maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux), les pneumopathies (comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive ou l’asthme) et le diabète.

Pour chaque pays, il donne des informations sur la prévalence de ces maladies, les tendances des facteurs de risque métaboliques (cholestérol, tension artérielle, indice de masse corporelle, glycémie) ainsi que sur la capacité du pays à combattre les maladies.

À l’échelle mondiale, les maladies non transmissibles sont la première cause de mortalité. De ces décès, 48% sont dus aux maladies cardiovasculaires, 21% aux cancers, 12% aux maladies respiratoires chroniques et 3% au diabète.

Dans certains pays à faible revenu, jusqu'à 67% des hommes et 58% des femmes meurent prématurément (avant 60 ans) de MNT alors que ces taux peuvent être de 8% pour les hommes et de 6% pour les femmes dans des pays à revenus élevés.

Globalement, indique un communiqué de l'OMS, les tendances indiquent que, dans de nombreux pays à revenu élevé, les mesures pour faire baisser la tension artérielle et le cholestérol ont des effets, mais il faut agir davantage sur l’indice de masse corporelle et la prise en charge du diabète.