Diabète: un pancréas artificiel autonome et portable testé en France

Un pancréas artificiel autonome et portable est testé pour le traitement du diabète de type 1 (diabète insulino-dépendant) au CHRU de Montpellier.

Ce système de pompe à insuline est constitué d'un appareil de mesure du glucose, installé sous la peau, qui envoie l'information à un module informatique, installé dans un smartphone, qui régule la quantité d'insuline que doit administrer la pompe pour maintenir le taux de sucre dans le sang (la glycémie) à des niveaux convenables.

Une personne dont la vie dépend de l’apport permanent d’insuline a testé le système lors d'une sortie d'une journée. Huit autres personnes participeront à l'essai au cours des prochaines semaines avant que les durées de test dans la vie courante soient étendues sur plusieurs jours puis plusieurs semaines si les premiers succès sont confirmés.

Cette étude est financée par la Juvenile Diabetes Research Foundation américaine et menée par l'International Artificial Pancreas Study Group qui inclut une équipe du CHRU de Montpellier dirigée par les professeurs Eric Renard et Jacques Bringer, ainsi que des universités italiennes et américaines.

Photo : Pompe OmniPod, laboratoire américain Insulet

  • Psychomédia avec source: CHRU Montpellier. Tous droits réservés.