La taxe santé ($200/personne) dénoncée par les Centres de femmes du Québec

Alors que se tenait à Montréal une conférence sur le financement et la gestion du système de santé, l'R des centres de femmes du Québec organsait une conférence alternative, intitulée Notre santé n’est pas une occasion d’affaire$$$ à laquelle près de 300 personnes ont assisté.

Une quinzaine de femmes ont aussi perturbé la conférence La santé, notre affaire à tous organisée par l’Institut du Nouveau (INM), le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et la Fondation canadienne de la recherche sur les services santé (FCRSS) en lisant un manifeste demandant le retrait de la taxe santé instaurée par le budget du gouvernement Charest en 2010.

Cette taxe impose à toute personne ayant un revenu de plus de 16 000 $ un montant annuel de 100 $ en 2011 et de 200 $ en 2012. Le montant à payer n'est pas proportionnel aux revenus.

Les Centres de femmes du Québec organiseront prochainement diverses actions à travers la province pour faire valoir leur position.

Le R des centres de femmes du Québec, fondé en 1985, regroupe 101 centres de femmes, regroupés en 15 tables régionales.

R des centres de femmes du Québec

Psychomédia avec source: R des centres de femmes du Québec. Tous droits réservés.