Google lance une nouvelle société de biotechnologie dont l'objectif est d'avancer les connaissances sur le vieillissement et les maladies qui l'accompagnent.

Larry Page, co-fondateur et chef de la direction de Google, présente la société Calico (California Life Company) comme l'un des projets à long terme de Google tels que celui des voitures sans conducteurs. Arthur D. Levinson, 63 ans, ancien directeur général de la société pharmaceutique Genentech, ancien directeur chez Google et président d'Apple, est un investisseur de la nouvelle société et le chef de direction.

Peu de détails sont fournis pour l'instant. Calico serait d'abord "certainement plus un institut qu'une société pharmaceutique", mettant l'accent sur la recherche fondamentale visant à mieux comprendre les mécanismes biologiques du vieillissement, a indiqué Levinson. Beaucoup de ces premières recherches pourraient être réalisées en finançant des chercheurs universitaires, mais Calico pourrait aussi engager ses propres chercheurs, a-t-il précisé.

Plutôt que de traiter chaque maladie en particulier, traiter le vieillissement pourrait empêcher ou ralentir le développement de nombreuses maladies. Le développement de médicaments anti-vieillissement a été un objectif longtemps poursuivis mais les firmes qui s'y sont attaqué ont elles-mêmes eu une faible longévité, souligne le New York Times.

Calico espère surmonter ces problèmes, dit Levinson, en adoptant une approche à long terme afin de mieux comprendre les mécanismes impliqués, sans devoir faire un profit rapide.

Un partenariat avec le laboratoire suisse Roche est étudié, Levinson y occupant toujours un poste de direction. Une autre caractéristique de la nouvelle société sera d'exploiter la puissance de traitements de données de Google.

Psychomédia avec sources: Google (communiqué), New York Times. Tous droits réservés