Les médicaments anti-reflux acide liés à une carence en vitamine B12 (fatigue, faiblesse...)

Les personnes qui prennent certains médicaments contre les reflux acides pourraient avoir un risque accru de carence de la vitamine B-12, selon une étude américaine publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Douglas Corley et ses collègues du Kaiser Permanente ont analysé des données concernant 26 000 personnes qui ont reçu un diagnostic de carence en vitamine B12 et de 185 000 personnes sans carence.

  • Les personnes qui avaient pris des médicaments de la classe des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) pendant plus de 2 ans avaient un risque 65% plus élevé de présenter une carence en vitamine B12; elles étaient 12% à présenter une telle carence comparativement à 7,2% chez les personnes ne prenant pas ces médicaments. Celles qui prenaient en moyenne 1,5 comprimé par jour avaient un risque doublé comparativement à celles qui prenaient 3/4 d'un comprimé.

    Des médicaments de cette classe sont l'oméprazole (Mopral, Omediprol, Prilosec, Zoltum), l'ésoméprazole (Inexium, Nexium), le lansoprazole (Lanzor, Ogastoro, Ogast, Prevacid), le pantoprazole (Eupantol, Inipomp, Ipraalox, Pantoloc Control, Pantozol Control) et le rabéprazole (Pariet).

  • La carence liée aux médicaments anti-acide de la classe des antagonistes des récepteurs de l'histamine-2 était moins importante. Celles qui en avaient pris pendant 2 ans avaient un risque accru de 25%; elles étaient 4,2% à présenter une carence comparativement à 3,2%.

    Des médicaments de cette classe sont la cimétidine (Stomédine, Tagamet), la ranitidine (Azantac, Raniplex, Zantac) et la famotidine (Pepcid, Pepcidac, Pepcidduo, Pepdine).

L'acide gastrique aide à l'absorption de la vitamine B-12, indique le chercheur, il est donc logique que la prise de médicaments qui réduisent la quantité d'acide gastrique diminue son absorption.

L'étude ne prouve pas que le lien observé soit de cause à effet, notent les chercheurs, et ces résultats demeurent à confirmer par des études supplémentaires.

La vitamine B12 se trouve dans plusieurs aliments: viande, poisson, volaille, œufs, lait et autres produits laitiers.

Bien que la plupart des gens obtiennent suffisamment de vitamine B-12 à partir de leur alimentation, certains ne l'absorbent pas efficacement. Une déficience en B-12 peut provoquer des symptômes tels fatigue, faiblesse, constipation et perte d'appétit. Une carence plus grave peut causer des problèmes d'équilibre, des troubles de la mémoire et des problèmes nerveux tels que des engourdissements et des picotements dans les mains ou les pieds.

Voyez également:

Psychomédia avec source: U.S. News & World Report (HealthDay).
Tous droits réservés