La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, est une maladie infectieuse non contagieuse causée par la bactérie Borrelia burgdorferi transmise par des piqûres de tiques. Elle est la maladie vectorielle la plus répandue dans les régions tempérées ; elle sévit en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

La majorité des personnes mordues par une tique ne contracte cependant pas la maladie.

La maladie a été décrite pour la première fois en 1977 lorsque plusieurs cas d'arthrite ont été rapportés chez des enfants de la ville de Lyme au Connecticut.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la maladie se développent en trois stades, bien que toutes les personnes affectées ne développent pas tous les symptômes.

Premier stade : maladie de Lyme localisée

Au premier stade, la maladie peut être traitée efficacement par des antibiotiques. Les symptômes se manifestent généralement entre 3 et 30 jours après la piqûre d’une tique infectée. Le premier signe est une rougeur sur la peau à l’endroit de la piqûre. Cette rougeur s'agrandit de jour en jour et dépasse généralement 5 cm de diamètre. Cette éruption est appelée érythème migrant. Elle peut durer jusqu’à 8 semaines. Elle n’est habituellement pas douloureuse et est présente dans 60 à 80 % des cas d’infection.

À ce stade, certaines personnes peuvent ressentir les symptômes suivants :

  • fatigue ;
  • frissons ;
  • fièvre ;
  • mal de tête ;
  • raideur à la nuque ;
  • douleur articulaire et musculaire ;
  • nœuds lymphatiques enflés.

Un obstacle au diagnostic de la maladie est que les piqûres passent inaperçues dans 69 % des cas, l'érythème migrant n'étant pas toujours présent ou pouvant être confondu avec d'autres symptômes cutanés. À ce stade un test sanguin est souvent négatif.

Deuxième stade : maladie de Lyme disséminée

En l'absence de traitement, apparaît la deuxième phase de la maladie dans laquelle la bactérie commence à se disséminer dans l'organisme. Cette phase peut durer jusqu'à plusieurs mois et se manifester par les symptômes suivants :

  • troubles du système nerveux périphérique et central ;
  • éruptions cutanées multiples ;
  • arthrite et symptômes arthritiques ;
  • symptômes cardiaques ;
  • fatigue extrême et faiblesse générale.

À ce stade, une analyse sanguine peut révéler la présence de la maladie mais la fiabilité de ces tests est médiocre, indique Medscape France.

Troisième stade : maladie de Lyme disséminée tardive
En l'absence de traitement, le troisième stade, dans lequel la bactérie est disséminée à travers l'organisme, se manifeste par des symptômes importants touchant différents systèmes, notamment les systèmes locomoteur, nerveux et cardiovasculaire.

Des publications scientifiques de plus en plus nombreuses, indique Medscape France, "évoquent un lien, au moins comme cofacteur, entre la maladie de Lyme et certaines formes de maladies auto-immunes, inflammatoires ou dégénératives". "La maladie de Lyme peut simuler beaucoup de maladies auto-immunes comme le lupus, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaque…".

  • Que faire en cas de morsure de tiques ? (Assurance maladie, France)
  • Pour plus d'informations sur la maladie de Lyme, voyez les liens plus bas.

    Psychomédia avec sources : Agence de la santé publique du Canada, Ministère de la santé du Québec, Medscape France.
    Tous droits réservés.