Excitation sexuelle subjective et réponse physiologique divergent chez les femmes

Quand les hommes rapportent se sentir excités sexuellement, cela correspond davantage à leur réponse physiologique que lorsque les femmes rapportent être excitées, selon une étude publiée dans la revue Archives of Sexual Behavior.

La chercheuse en psychologie Meredith Chivers (Queen's University, Ontario, Canada) et ses collègues ont analysé 134 études, publiées entre 1969 et 2007, impliquant plus de 2.500 femmes et 1.900 hommes. Les participants indiquaient à quel point ils se sentaient excités pendant ou après l'exposition à différents stimuli. Cette mesure subjective était comparée avec leurs réponses physiologiques qui incluaient les changements dans l'érection du pénis chez les hommes et les changements dans le flux sanguin des organes génitaux chez les femmes.
Les réponses subjectives des hommes reflétaient presque toujours les réponses de leurs corps ce qui n'était pas le cas des femmes.

Voyez également:

Le point G serait-il un mythe?
DOSSIER Psychomédia: Sexualité

Psychomédia avec source:
Science Daily