L'espérance de vie sexuelle active moins grande chez les femmes que les hommes

A 55 ans, les hommes peuvent s'attendre, en moyenne, à un autre 15 ans de vie sexuelle active et les femmes à environ 11 ans, selon une étude américaine publiée dans le British Medical Journal (BMJ). Les hommes en bonne santé peuvent ajouter 5 à 7 ans et les femmes, 3 à 6 ans. Une consolation pour les femmes est que plusieurs ne souhaiteraient pas plus de sexualité.

Les hommes tendent à marier des femmes plus jeunes, à mourir plus tôt et se soucient davantage du sexe. Alors que 72% des hommes entre 75 et 85 ans ont des partenaires, moins que 40% des femmes de cet âge en ont.
Seulement la moitié des femmes de 75 à 85 ans qui demeurent sexuellement actives considèrent que leur vie sexuelles est bonne et seulement 11% des femmes de cet âge rapportent penser régulièrement ou être intéressée au sexe.

Parmi les répondants âgés de 57 à 85 ans qui ne vivent pas avec un partenaire, 57% des hommes rapportent être intéressés au sexe comparativement à 11% des femmes.

"L'intérêt pour le sexe, la participation et la qualité de l'activité sexuelle est plus grande chez les hommes que chez les femmes, et cet écart devient plus important avec l'âge", dit Stacy Tessler Lindau de l'Université de Chicago.

Lindau et Natalia Gavrilova ont analysé les données de deux enquêtes, menées en 1996 avec 3000 adultes âgés de 25 à 74 ans et en 2006 avec 3000 adultes âgés de 57 à 85 ans.

L'étude introduit une nouvelle mesure de santé, "l'espérance de vie sexuelle active". Pour les hommes, cette espérance est d'environ 10 ans de moins que l'espérance de vie. Pour les femmes elle est d'environ 20 ans.

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia: Couple et sexualité

Psychomédia avec source: Science Daily