Le livre noir de la psychanalyse : Vivre, penser et aller mieux sans Freud

Le livre noir de la psychanalyse : Vivre, penser et aller mieux sans Freud, Catherine Meyer (sous la direction de), Editions des Arènes, 2005, 830 pages. Collaborateurs: Mikkel Borch-Jacobsen, Jean Cottraux, Didier Pleux, Jacques Van Rillaer.

Présentation de l'éditeur:

"La France est - avec l'Argentine - le pays le plus freudien du monde. Cette situation nous aveugle: à l'étranger, la psychanalyse est devenue marginale."
"Son histoire officielle est mise en cause par des découvertes gênantes. Son efficacité thérapeutique s'avère faible. Sa pertinence en tant que philosophie est contestée. Ses effectifs sont en chute libre. La psychanalyse a été vécue par la génération de Mai 1968 comme un vent de liberté. Mais les insurgés d'hier sont devenus des gardiens du temple, soucieux de leur position dominante à l'Université, à l'hôpital et dans les médias. Pourquoi refuser en France le bilan critique que tant d'autres nations ont dressé avant nous ? Le Livre noir de la psychanalyse propose une enquête à plusieurs voix, vivante et accessible à tous."

"Quarante auteurs parmi les meilleurs spécialistes du monde ouvrent un débat nécessaire. Ils sont historiens, philosophes, psychologues, médecins, chercheurs et même patients. Freud a-t-il menti ? La psychanalyse guérit-elle ? Est-elle la meilleure façon de comprendre ce que nous sommes ? Comment éduquer nos enfants hors de la peur de " mal faire " ? Que penser des autres thérapies ? Le Livre noir de la psychanalyse dresse le bilan d'un siècle de freudisme. Un ouvrage international de référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'humain et au psychisme."

Voyez également: