Ce test, l'Échelle d'espoir, développé par le psychologue américain Charles Richard Snyder et ses collègues1, est le plus fréquemment utilisé dans la recherche en psychologie pour mesurer la tendance à avoir de l'espoir.

Plutôt que de privilégier les aspects émotionnels de l'espoir, ces chercheurs ont développé un modèle cognitif dans lequel l'espoir est conçu comme une façon de penser.

Les personnes qui ont de l'espoir sont plus actives pour atteindre leurs buts et composer avec les difficultés. Elles peuvent ainsi bénéficier de plusieurs avantages comparativement aux personnes qui ont moins d'espoir, incluant une meilleure réussite académique et professionnelle, un meilleur ajustement psychologique et une meilleure santé physique.

Voyez, au moyen de ce bref test de 12 questions, comment est votre disposition à l'espoir.

Êtes-vous une femme ou un homme ?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant ?

  1. Hope scale (aussi appelé Adult Dispositional Hope Scale ou Adult Trait Hope Scale) : Charles Richard Snyder et al. (1991), Journal of Personality and Social Psychology.