Ce test, l'Échelle du stress perçu, publié par le psychologue Sheldon Cohen et ses collègues en 1983 (1), est le test le plus utilisé dans la recherche en psychologie pour évaluer à quel point une personne perçoit globalement les situations de sa vie comme étant stressantes.

La théorie cognitive du stress assume qu'une situation est stressante lorsqu'elle est évaluée par une personne comme débordant ses ressources d'adaptation et mettant en danger son bien-être. Selon cette approche, la perception du stress est une meilleure mesure du niveau de stress d'une personne que les caractéristiques des situations elles-mêmes (telles que mesurées par d'autres tests).

Ce test n'est pas fourni dans l'optique de donner un diagnostic mais à titre d'information et pour favoriser la réflexion.

Pour chacune des 10 questions qui suivront, indiquez à quelle fréquence vous vous êtes senti(e) ou avez pensé de la façon décrite au cours du dernier mois.

Êtes-vous une femme ou un homme?

Quel est votre âge?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant?

(1) Perceived stress scale. Source: Cohen, S., & Williamson, G. (1988). Perceived stress in a probability sample of the United States. Dans S. Spacapan & S. Oskamp (Eds.), The social psychology of health: Claremont Symposium on applied social psychology. Traduction adaptée de Quintard, B. (1994). Du stress objectif au stress perçu. Dans M. Bruchon-Schweitzer et R. Dantzer (eds), Introduction à la psychologie de la santé.