Trouble obsessionnel-compulsif: traitement plus efficace avec psychothérapie


Près de la moitié des gens avec un trouble obsessionel-compulsif ne bénéficient pas d'un traitement médical (médication). Certains le refusent ou l'arrêtent avant qu'il ne soit terminé. De plus, plusieurs parmi ceux qui répondent au traitement médical continuent de présenter un nombre considérable de symptômes résiduels.

Une recherche montre que lorsque les gens répondent au traitement médical et suivent une psychothérapie comportementale, cette combinaison donne de meilleurs résultats que le traitement médical seul. Les résultats étaient les mêmes, que les gens commencent la thérapie 3 mois ou 9 mois après le début du traitement médical.
Les gens avec des obsessions-compulsions vivent souvent des limitations dans leur fonctionnement social et ont souvent une qualité de vie réduite. Selon cette recherche, ces limitations seraient davantage dues à la personnalité et à des symptômes de dépression plutôt qu'à la sévérité du trouble obsessionnel-compulsif comme tel.

Près de la moitié des gens qui ont un trouble obsessionel-compulsif ont aussi un trouble de la personnalité selon cette recherche. Il s'est avéré que ceux-ci n'affectaient pas l'efficacité du traitement. Certains troubles de la personnalité étaient cependant reliés à des limitations dans le fonctionnement social.

Source:
www.sciencedaily.com/releases/
2003/02/030219080221.htm

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos forums Obsessions-compulsions