Les parents connaissent peu la consommation de drogues et d'alcool de leurs ados

Selon une récente recherche américaine, environ la moitié des parents seraient au courant de la consommation de drogues et d'alcool de leurs adolescents. Lorsque ces derniers ont traversé la ligne de l'abus et de la dépendance beaucoup moins de parents le sauraient.

Dans cette recherche 591 adolescents et au moins un parent de chacun d'entre eux ont été interrogés de 1991 à 1998.
Plus de la moitié des adolescents (54.4%) rapportaient avoir déjà pris de l'alcool au moins une fois dans leur vie et 23.6% s'être déjà saoulés. Selon les parents toutefois seulement 30.5% auraient déjà pris une consommation et seulement 8.1% se seraient déjà saoulés.

Selon les réponses des adolescents, 8.5% d'entre eux rencontreraient les critères de la dépendance à l'alcool et d'abus. Les parents reconnaissaient la dépendance chez 3% d'entre eux seulement.

La différence était similaire pour l'utilisation de marijuana et d'autres drogues. Les parents étaient davantage au courant du tabagisme.

Les parents qui avaient eux-même une histoire d'abus ou de dépendance étaient meilleurs pour identifier les problèmes chez leurs adolescents. Mais ce groupe de parents étaient aussi plus susceptibles de voir des signes d'abus ou de dépendance chez des jeunes qui le niaient.

Source: October issue of Alcoholism Clinical and Experimental Research

Voyez également

  • Au secondaire, 1 élève sur 10 consomme du cannabis tous les jours (Montréal)
  • Les adolescents deviennent rapidement dépendants de la cigarette

  • Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Enfants / Adolescents et Toxicomanies