L'alcool à l'écran incite à boire (du moins s'il y en a à la portée)

Les gens sont plus susceptibles de consommer de l'alcool en regardant la télévision s'ils voient des personnes qui en consomment à l'écran, selon une étude anglaise publiée dans la revue Alcohol and Alcoholism.

Des chercheurs hollandais et canadiens ont soumis 80 étudiants divisés en 4 groupes à différentes projections de films ou de publicités.

Deux groupes regardaient le film American Pie, au cours duquel les personnages boivent de l'alcool à 18 reprises, coupé d'une pause publicitaire pour une boisson alcoolisée dans un groupe et d'une publicité neutre dans l'autre groupe.
Deux autres groupes regardaient le film 40 Days and 40 Nights dans lequel les personnages prennent de l'alcool à 3 reprises, également coupé d'une publicité pour une boisson alcoolisée ou d'une publicité neutre.

Les groupes étaient installés dans des pièces disposant de confortables canapés, de home cinéma, d'amuse-gueules et de réfrigérateurs contenant des bières, des petites bouteilles de vin et des sodas.

Ceux qui regardaient le film Amercian Pie entrecoupé d'une publicité pour l'alcool ont consommé deux fois plus d'alcool que ceux qui regardaient le film 40 jours et 40 nuits sans publicité d'alcool: en moyenne 600 ml de bière et de vin par personne comparativement à 300 ml.

L'alcool dans les films n'influence pas seulement les attitudes et les normes mais déclenche le goût de boire, estime Rutger Engels de l'Université Radboud à Nimègue (Pays-Bas), auteur principal.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires, dit-il, pour établir les conséquences à long terme sur les habitudes de consommation d'alcool.

En France, la loi Evin de 1991 interdit la publicité pour l'alcool au cinéma et à la télévision. Mais les députés doivent examiner, dans les prochains jours un amendement qui autoriserait la publicité pour l'alcool sur Internet.

Psychomédia avec sources:
BBC
Le Figaro