La consommation régulière d'alcool ou de cannabis liée à l'impulsivité

Les étudiants universitaires qui consomment régulièrement du cannabis ou de l'alcool sont plus impulsifs que les non-consommateurs, selon une étude de l'Université d'Almeria (Espagne).

Les chercheurs en psychologie Pilar Flores et Flor Zaldívar ont mené cette étude avec 575 étudiants, hommes et femmes, dont 21% étaient des consommateurs réguliers de cannabis, 32,5% prenaient de l'alcool et 34,6% ne prenaient ni alcool ni drogues.
La consommation différait selon le sexe: 62,5% des hommes consommaient régulièrement du cannabis ou de l'alcool comparativement à 45,5% des femmes. Les hommes consommaient aussi de plus grandes quantités.

L'impulsivité était mesurée dans 3 catégories: l'impulsivité motrice, l'impulsivité cognitive et l'impulsivité non planifiée. L'impulsivité cognitive était définie comme une tendance à donner des réponses rapides, en particulier dans des tâches impliquant des réponses incertaines, et donc à faire plus d'erreurs. L'impulsivité motrice était définie comme une tendance à agir sans penser et à être entraîné par l'élan.

L'impulsivité cognitive était plus grande chez les consommateurs de cannabis et d'alcool que chez les non consommateurs. Mais l'impulsivité motrice n'était plus importante que chez les consommateurs de cannabis.

La relation entre consommation de substances addictives et impulsivité reste à clarifier, précisent les chercheurs. Il n'est pas clair dans quelle mesure l'attitude impulsive est une cause ou un résultat de la consommation.

Psychomédia avec source: Medical News Today