Les comportements qui expliquent la différence de longévité entre hommes et femmes

Le tabagisme est la principale raison de la différence d’espérance de vie entre les femmes et les hommes en Europe, suivi par la consommation d'alcool, selon une étude britannique publiée dans la revue Tobacco Control (du groupe British Medical Journal). Il expliquerait 40% à 60% de cette différence. La consommation d'alcool expliquerait un autre 20%.

Certains experts ont avancé que la différence était attribuable à la biologie ou le fait que les femmes sont plus susceptibles de consulter médicalement mais les résultats de cette grande étude suggèrent que le principal responsable de l'écart de longévité est bel et bien le tabagisme.

Gerry McCartney et ses collègues des universités de Glasgow et London College ont analysé les bases de données nationales de 30 pays européens sur l'année la plus proche de 2005.

L'excès de mortalité, de toutes causes confondues, des hommes par rapport aux femmes varie considérablement à travers l'Europe, allant de 188 par 100 000 par an en Islande à 942 par 100 000 en Ukraine.

Les décès liés au tabagisme représentent environ 40% à 60% de l'écart entre les sexes, sauf au Dannemark, au Portugal et en France où ils représentent une plus faible proportion et à Malte où ils représentent une plus grande proportion (74%).

Quant aux décès liés à l'alcool, ils représentent 20% à 30% de l'excès de mortalité en Europe orientale et 10% à 20% ailleurs en Europe.

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia : Arrêter de fumer

Psychomédia avec sources:
BBC, Irish Independent
Tous droits réservés