ANDRÉE (comment affronter l'orgueil masculin)

Réponse à: ANDRÉE (comment affronter l'orgueil masculin)

Surnom: ANDRÉE
Pays: Canada
Âge: 26
Sexe: féminin

Ces dernières années, j'ai passé à travers de gros problèmes. Je suis fière de ma personne maintenant, car j'ai réussi à affronter mes problèmes. Je me connais de plus en plus et j'ai appris à prendre du temps pour ma propre personne. Parfois, je me sens seule, très seule. Je sais que j'ai besoin d'un homme dans ma vie et je sais quel genre de gars qui m'intéresse malgré mon manque d'expérience à ce niveau.

Mon problème est que j'ai enfin trouvé une personne intéressante. Il me fait rire et j'aime énormément ses valeurs. Ça fait maintenant 6 mois que je le connais (je le vois une fois de temps en temps et toujours en groupe). J'ai décidé de lui montrer mon amour pour lui. Il était un peu gêné et je trouvais cela comique. Je sais qu'il m'aime bien, mais le problème est qu'il ne semble pas prêt à s'engager dans une relation. Je finis bientôt mes études et j'aurai un poste, mais ce n'est pas son cas. Il lui reste encore plusieurs années de scolarité. J'ai l'impression, après tout ce qu'il m'a dit, qu'il a peur de s'engager avec moi parce qu'il pense à long terme et qu'il ne pourra pas me combler. Je pense que c'est de l'orgueil masculin. Je lui ai fait comprendre que le plus important pour moi c'est l'amour, mais je sais qu'il fera rien du tout! Comment fait-on pour affronter l'orgueil masculin?

Bonjour Andrée,

C'est un homme qui te répond et qui va tenter dans ces quelques lignes de te fournir quelques pistes de réflexion pour mieux comprendre cette psychologie masculine qui est parfois très lointaine de celle du monde de la femme.

D'abord, j'aimerais souligner le travail que tu as fait sur toi qui t'a permis de mieux te connaître. Cela n'a pas de prix et tu ne pourras jamais perdre ce que tu as acquis au fil de recherches qui furent probablement ardues et difficiles. Donc, là-dessus, tu as une grande longueur d'avance. Cela me fait sourire quand tu dis que tu as trouvé quelqu'un d'intéressant et que cela te crée un problème. Mais bon. En un sens tu as trouvé ce que tu cherchais.

Il est encore aux études, dis-tu. Il est surtout préoccupé par cela, je suppose, pas encore par une relation significative et à long terme. Peux-tu respecter cela, sans te mettre trop de pression pour qu'il " te rejoigne " ni en mettre trop sur lui pour qu'il s'engage. Tu as tout ton temps, il a tout le sien. Si cela fait six mois que vous vous voyez et que cela n'est qu'en groupe, alors, ce n'est pas évident pour moi qu'il y a beaucoup d'intimité. La relation, dans ce sens est encore jeune. Si je te comprends bien, tu parles d'orgueil masculin comme une propension que certains hommes ont de ne pas trop avoir envie de s'engager, du moins dans une relation à long terme car cela les mettraient dans une positon de vulnérabilité et de dépendance affective. Est-ce bien cela ?

Je te suggère un livre qui pourra t'éclairer sur les différences hommes- femmes et qui est de John Gray et qui s'intitule " Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus " publié chez Logiques en 1994. Il me semble que l'auteur fait ressortir des différences fondamentales entre hommes et femmes et qui permettent ensuite de mieux saisir l'autre dans son altérité, dans sa différence essentielle. L'homme a besoin que son amour-propre soit intact, la femme met l'accent sur le relation. Je te cite un extrait : " Les hommes sont motivés et en possession de leurs moyens lorsqu'ils sentent qu'on a besoin d'eux. Les femmes sont motivées et en possession de leurs moyens lorsqu'elles se savent aimées. " (p. 57). Tu vois un peu le genre. Ce volume te permettra de comprendre la réalité de l'homme, pour mieux le saisir. Et il t'aidera aussi à mieux te comprendre et mieux accepter des côtés de toi actuels. Et aussi " tout comme les femmes ont peur de recevoir, les hommes ont peur de donner " (p.71).

Il faudra que tu apprenne à connaître l'autre sexe, cet homme en particulier, si tu veux, si vous voulez aller plus loin l'un avec l'autre. Dis- toi que de toutes façons, apprendre sur l'autre t'incitera à encore plus en connaître sur ton fonctionnement.

Je te souhaite de beaux échanges avec ce homme, bonne route, Andrée

Norbert Fournier, Psychologue