MIKE (dépendance à Internet?)

Réponse à: MIKE (dépendance à Internet?)

Surnom: MIKE
Pays: Canada
Âge: 38
Sexe: masculin

Bonjour

C' est un sujet dejà entendu mais moi j'aimerais savoir enterme de quantité quand le chat ou le net devient une dépendance....moi j'en fais tous les soirs deux à trois heures........ ma femme veut me laisser pour ca...elle est très jalouse....même si je suis pas sur les chats elle fait des crises et devient violentes ..je la comprends d'une certaine facon mais en meme temps je crois que j'ai le droit de faire ce que je veux de mes heures de loisirs...

Ensuite elle veut faire des choses juste avec moi..pas seule...et elle me dit toujours des reproches...elle ne parle pas avec moi elle me sermonne tout le temps...alors ca mintéresse pas souvent dêtre avec elle.....

Bon alors jàimerais savoir si je fuis la réalité ds le net..ou les chats.....ou si jai un problème avec ca..sérieusement je crois que ma femme va en faire une maladie....si jarrêtes pas mais moi dun autre coté ca répond à un besoin de communiquer dapprendre dexplorer de voyager à moindre couts... déchanger.. de savoir etc..

Et je crois pas que jarrêterai mais sur que jessaies de limiter les heures passées et de continuer des activités en dehors de la maison...bon

Merci pour votre réponse...

Bonjour Mike,

On ne peut déterminer avec précision en terme de quantité quand le chat ou le net devient une dépendance. Il est plus utile de voir l'effet ressenti si vous êtes empêché d'y aller : montrez-vous des signes d'impatience, d'irritabilité, de manque ? Si oui, il y a de fortes chances que vous soyez devenu «cyberdépendant».

L'ordinateur peut être un instrument de travail ou un loisir, ou les deux. Comme tout loisir, source de plaisir, certaines personnes s'y accrochent, délaissant parfois la vie de couple, les amis le travail et autres obligations quotidiennes. Si votre vie personnelle en souffre, il y a encore de bonnes chances que vous soyez devenu «cyberdépendant».

Par ailleurs, vous avez tout-à-fait raison : vous avez le droit de faire ce que vous voulez de vos heures de loisirs. Et votre épouse a également le droit de faire ce qu'elle veut de sa relation de couple.

Votre besoin de communiquer, d'apprendre, d'explorer, de voyager à peu de frais, d'échanger et de savoir, est tout-à-fait légitime. Mais il arrive que certains de nos besoins entrent en conflit avec les besoins de notre entourage. À ce moment, Mike, les seules options que je vois sont les suivantes : négocier et choisir . et vivre avec les conséquences de nos choix.

Mon hypothèse est que votre femme ne s'oppose pas à votre besoin de communiquer et d'apprendre, de voyager et d'échanger. Elle se plaint d'être délaissée. Ses reproches et ses sermons ne sont pas là pour rien . il y a une raison.

Tentez de négocier en parlant chacun de vos besoins à vous, sans juger et empiéter sur l'autre. C'est difficile, je le reconnais, mais sans cela, il n'y a que des exigences égoïstes.

Bonne chance, Mike !

Georges-Henri Arenstein, Psychologue