Des aliments pour l'énergie mentale? Lesquels?

De plus en plus de produits alimentaires sont associés à des allégations d'amélioration de l'énergie mentale, indique l'European Food Information Council (Eufic) qui rapporte une étude réalisée par l'International Life Sciences Institute (ILSI) afin de vérifier les fondements scientifiques de ces allégations.

Le terme énergie mentale, aujourd'hui beaucoup utilisé, n'a été que récemment défini comme «la capacité d'accomplir des tâches mentales, l'intensité des sentiments d'énergie et de fatigue, et la motivation pour accomplir des tâches mentales et physiques".

Le terme englobe ainsi l'humeur (sentiments d'énergie ou fatigue), la motivation (détermination et l'enthousiasme) et la cognition (attention soutenue et une vigilance).

L'ILSI a analysé la littérature scientifique concernant 35 aliments, constituants alimentaires et compléments alimentaires. La plus grande quantité de littérature disponible concerne 4 constituants: le ginkgo biloba, le ginseng, le glucose et les oméga-3.

Les études suggèrent que le ginkgo biloba peut améliorer certains aspects de l'humeur, incluant la vigilance et le calme. Mais les résultats sont contradictoires et les lacunes dans la conception des études empêchent les conclusions définitives. Des études ont montré que le ginkgo biloba n'améliore pas la démence. D'autres suggèrent un potentiel pour améliorer l'attention et la vitesse de traitement de l'information.

En ce qui concerne les oméga-3 provenant des poissons, des études suggèrent qu'ils pourraient réduire les risques de déclin cognitif liés à l'âge. Une intégration accrue des oméga-3 dans les membranes des cellules de l'organisme améliore leur activité et est donc essentielle pour l'apprentissage, la mémoire et d'autres processus cognitifs complexes. Les recommandations pour les quantités requises demeurent toutefois à confirmer. Une habitude de consommation à long terme pourrait être nécessaire pour bénéficier de ces avantages plus tard dans la vie. Une note de prudence toutefois: l'utilisation chronique de fortes doses d'oméga-3 polyinsaturés (> 3 g par jour) peut entraîner des problèmes aux niveaux de la coagulation du sang et de la réponse immunitaire.

Les résultats d'études en ce qui concerne les effets du ginseng, d'autres constituants alimentaires et de suppléments sur l'énergie mentale sont contradictoires.

Pour ce qui est du glucose (sucre simple), il est d'un intérêt particulier en raison de son rôle important pour fournir l'énergie au cerveau. Le glucose est nécessaire pour effectuer des tâches cognitives, mais le bénéfice potentiel de la supplémentation au-delà des apports alimentaires normaux n'est pas clair. Les données disponibles concernent sur la mémoire. Les résultats sont incohérents en raison notamment de la variabilité des tests utilisés.

Les preuves actuelles, concluent les auteurs, suggèrent un potentiel du Ginkgo biloba pour l'amélioration de l'humeur et de l'attention, et des oméga-3 issus des poissons pour la réduction du déclin cognitif lié à l'âge. Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces effets. Les allégations concernant de nombreux autres constituants alimentaires et suppléments (excluant la caféine qui ne faisait pas partie de cette étude) selon lesquelles ils amélioreraient l'énergie mentale à tous égards, ne sont actuellement pas supportés par des études scientifiques, précisent-ils.

Voyez également:

Psychomédia avec source: Eufic
Tous droits réservés