Alzheimer: les infections peuvent accélérer le déclin de la mémoire

Des infections mineures, comme une grippe, peuvent accélérer le déclin de la mémoire chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, selon une étude britannique publiée dans la revue Neurology.

Les infections respiratoires, gastro-intestinales, urinaires ou autres peuvent causer une inflammation systémique aiguë caractérisée par la production d'un niveau élevé de la protéine TNF (facteur de nécrose tumoral). Cette protéine a déjà été associée à la perte de mémoire et au déclin cognitif.
Clive Holmes et ses collègues de l'Université Southampton ont mené cette recherche avec 222 personnes âgées souffrant d'Alzheimer.

Les personnes qui avaient subi une ou plusieurs inflammations systémiques aiguës au cours des six mois qu'a duré cette étude présentaient un déclin cognitif deux fois plus rapide que celles n'ayant pas connu d'épisode d'inflammation. Celles qui avaient déjà un niveau élevé de la protéine TNF au début de l'étude et ont connu un épisode durant les six mois avaient un taux de déclin dix fois plus rapide.

"Si des recherches futures montrent que la protéine TNF cause une augmentation de l'inflammation dans le cerveau, il serait possible d'utiliser des médicaments qui bloquent cette protéine pour aider les personnes souffrant de démence", considère Holmes.

Psychomédia avec source:
BBC

Voyez également:

DOSSIER: Maladie d'Alzheimer et démences