L'anorexie serait une maladie en bonne partie génétique

Les facteurs génétiques expliqueraient 56% du risque de développer une anorexie selon un article paru dans le numéro de mars des Archives of General Psychiatry.
Ces résultats sont basés sur une comparaison de la concordance entre jumeaux identiques et non-identiques. La recherche impliquait 31,406 personnes, nées entre 1935 et 1958. La prévalence de l'anorexie chez les femmes étaient de 1,20% et chez les hommes elle était de 0,29%.

La présence de neurotisme (ensemble de caractéristiques dont: humeur instable, anxiété, nervosité) lors de l'évaluation de 1972-1973 augmentait de 62% la probabilité de développer l'anorexie plus tard. Tandis que un bas indice de masse corporelle et un niveau d'exercice excessif n'étaient pas prédicteurs de la maladie.

Archives of General Psychiatry March 2006

Voyez également les articles suivants:

Qu'est-ce que l'anorexie?

Les anorexiques ont de la difficulté à remanger normalement

L'anorexie de plus en plus fréquente au primaire

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Anorexie