Les jeunes préfèrent le son du format MP3 malgré la perte de qualité

Les jeunes ont tendance à préférer le son de la musique encodée en format MP3 plutôt que celui de la musique non-compressée sur CD malgré la perte de qualité due à compression, selon une récente étude.

Jonathan Berger de l'Université Stanford (Californie) a réalisé cette étude auprès de ses étudiants en musique sur une période de huit ans. Il leur faisait écouter de musique d'orchestre, jazz ou rock sans qu'ils connaissent la source (MP3 ou non compressée).
À sa surprise, dans les exemples de musique rock, le format MP3 était préféré. Dans les années qui ont suivi, la préférence pour le format MP3 a été en croissance.

Producteurs et musiciens déplorent que la compression du MP3 enlève de la profondeur et de la clarté au son ou encore qu'elle diminue la puissance émotionnelle des chansons en réduisant la différence entre les sons les plus forts et les plus doux.

Bien que les formats de haute compression numérique du style MP3 donnent généralement un timbre plus métallique à la musique, les jeunes ne perçoivent pas ce changement comme une perte de qualité, dit le chercheur, mais plutôt comme un timbre qu'ils apprécient.

Cette préférence pour le son de leur iPod ou autre lecteur portable est comparable, considère-t-il, à celle qui a perduré pour les disques de vinyle comparativement aux CD, le bruit des particules de poussière dans les rainures donnant sans doute un sens de chaleur et de confort alors que le son des CD était qualifié de froid.

Psychomédia avec sources:
Slashdot
Times Online


Voyez également:

L'écoute musicale bientôt beaucoup plus interactive