Pas de lien entre l'autisme et le mercure (vaccin)

Une recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) montre que l'autisme n'est pas lié à l'exposition au mercure, que ce soit par les vaccins, les amalgames dentaires ou le méthylmercure présent dans l'alimentation.

Dr Éric Fombonne et ses collègues ont recueilli des échantillons de cheveux et de sang sur 71 enfants autistes et leurs mères ainsi que sur un groupe de comparaison de 76 enfants et leurs mères.
Les taux de mercure détectés chez les enfants atteints d'autisme se situaient dans la fourchette normale de la population en général. De plus, il n'y avait pas de lien entre le niveau de mercure et la sévérité des symptômes et le niveau de fonctionnement des enfants autistes.

Une implication pratique de cette recherche est que les thérapies de chélation, faisant appel à des médicaments puissants pour désintoxiquer l'organisme des métaux lourds nuisibles, doivent être abandonnées. L'efficacité de la chélation n'a jamais été démontrée, précise Dr. Fombonne. Ce procédé est même dangereux car il élimine aussi des minéraux essentiels comme le calcium et le potassium.

Ces résultats ont été présentés à la sixième réunion internationale de la recherche sur l’autisme se déroulant à Seattle.

Psychomédia avec source:
Centre universitaire de santé McGill, News Center

Voyez également:

Qu'est-ce que l'autisme?
Autisme: Aucune relation avec le vaccin ROR
DOSSIER: Autisme et troubles envahissants du développement

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Troubles psy. chez l'enfant et l'adolescent