Autisme: Aucune relation avec le vaccin ROR

"Les troubles envahissants du développement (TED), comme l'autisme et le syndrome d'Asperger, sont en hausse depuis des années. La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) et les vaccins qui contiennent du thimérosal (comportant environ 50 pour cent d'éthylmercure) ont été évoqués comme cause possible de ces troubles. Une nouvelle étude du CUSM, publiée aujourd'hui dans la revue scientifique Pediatrics, a évalué s'il y avait une relation entre les vaccins pédiatriques et les TED chez 28 000 enfants du Québec. Elle conclut en éliminant définitivement la vaccination ROR et les vaccins contenant du thimérosal comme facteurs de risque de l'autisme.
"Il n'y a aucune relation entre l'autisme et le niveau d'exposition au vaccin ROR ou aux vaccins contenant du thimérosal", dit le Dr Eric Fombonne, directeur de la Pédopsychiatrie à l'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM et chercheur principal de la nouvelle étude. Avant son retrait complet des préparations vaccinales en 1996 au Québec, le thimérosal était utilisé dans la production de divers vaccins pour prévenir la contamination bactérienne et fongique. "Selon nos données, l'incidence de l'autisme a été plus élevée chez les enfants vaccinés après le retrait du thimérosal dans les vaccins", dit le Dr Fombonne.

(...) L'autisme est un trouble neuropsychiatrique qui affecte la capacité de l'enfant de communiquer et d'interagir avec les autres. Dans cette étude québécoise, la première du genre, sa prévalence est d'environ 65 cas pour 10 000 personnes (approximativement un enfant sur 155), ce qui en fait l'un des troubles pédiatriques les plus courants. Le département de Psychiatrie de l'Hôpital de Montréal pour enfants enregistre quelque 350 nouveaux cas d'autisme par année. Toutefois, le Dr Fombonne souligne que rien ne permet d'établir qu'il y ait une épidémie d'autisme. Il attribue la hausse des taux d'autisme à une définition plus large de l'autisme ainsi qu'à une sensibilisation accrue à ce trouble."

Psychomédia avec source:
Newswire.ca (communiqué de presse)

Voyez également:

  • Autisme: absence de l'activité cérébrale de rêvasserie normale lorsqu'au repos
  • Anormalité du système neurologique servant à l'imitation chez les autistes
  • Le contact visuel perçu comme menaçant pour les enfants autistiques.

  • Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Troubles psychiatriques chez l'enfant et l'adolescent