Lien entre autisme et testostérone, théorie du ''cerveau masculin extrême''

Des chercheurs ont montré un lien entre des niveaux élevés de testostérone dans le liquide amniotique pendant la grossesse et le développement de traits autistiques chez les enfants.

Simon Baron-Cohen de l'Université Cambridge (Grande-Bretagne) et ses collègues ont suivi 235 mères et leurs enfants pendant plus de 8 ans.
Des niveaux élevés de testostérone dans le liquide amniotique de l'utérus étaient significativement liés avec des comportements s'apparentant à l'autisme. Ces hormones proviennent du bébé, et non pas de la mère. "Nous ne savons pas si le niveau de testostérone du foetus cause les traits autistiques ou si les traits autistiques sont la cause du niveau de testostérone", notent les chercheurs.

L'autisme et les troubles du spectre autistique sont caractérisés par des difficultés dans les interactions sociales, même avec les proches. Les autistes peuvent aussi être moins empathiques et manifester moins de réponses émotionnelles que les enfants qui n'ont pas le trouble. Ils sont parfois fascinés par les nombres et les systèmes logiques d'ordre.

"Les enfants avec l'autisme semblent présenter une exagération du profil mâle typique parce qu'ils ont un intérêt très fort pour les systèmes, comme les nombres, mais ont de la difficulté avec l'empathie", dit Baron-Cohen.

Ce dernier est un pionnier de la théorie du "cerveau masculin extrême". Cette théorie suggère que l'autisme est à une extrémité d'un spectre de comportements sociaux plus typiques des garçons que des filles.

"La théorie du "cerveau masculin extrême" a été, à l'origine, développée à un niveau psychologique", explique-t-il. "Les enfants autistiques semblent présenter une exagération du profil mâle. Maintenant, nous nous déplaçons du niveau psychologique au niveau biologique".

Les chercheurs suggèrent également que l'autisme soit reconnu comme une forme atypique de développement, comme le fait d'être gaucher, une préférence qui ne peut être modifiée.

PsychoMédia avec sources:
BBC News
Medscape

Voyez également:

Qu'est-ce que l'autisme ?
Autisme: Risque plus élevé chez les bébés d'un an ne répondant pas à leur nom
Autisme: la hausse du nombre de cas aurait des causes environnementales
DOSSIER: Autisme et troubles du spectre autistique

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Troubles psy. chez l'enfant et l'adolescent.