L'alcool pendant la grossesse augmenterait le risque d'autisme

L'alcool pendant la grossesse augmenterait le risque d'autisme selon une récente recherche britannique.

Une recherche du Dr. Raja Mukherjee, chercheur britannique qui avait alerté la communauté médicale sur le fait que l'alcool pendant la grossesse pouvait amener une condition appelée syndrome d'alcoolisation foetale (SAF), montre maintenant que la consommation d'alcool
chez les femmes enceintes augmenterait le risque d'autisme.

Cette recherche, présentée lors de rencontres médicales et à être publiée prochainement, serait la première à suggérer un lien entre alcool pendant la grossesse et autisme.

Selon le département de santé britannique, plus de la moitié des femmes prennent de l'alcool pendant qu'elles sont enceintes.

"Les facteurs génétiques sont de loin la cause la plus fréquente de l'autisme", dit le chercheur. "Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'autres causes. Et l'exposition prénatale à l'alcool semble en être une."

Le chercheur croit que même une faible consommation d'alcool pendant la grossesse peut causer des dommages au foetus.

Voyez également:

Cigarette et grossesse: plus de TDAH chez les enfants prédisposés génétiquement
Fausse-couche chez une femme sur 4 avec une ou 2 tasses de café par jour
Autisme: certains cas seraient liés aux anticorps pendant la grossesse
DOSSIER : Autisme

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être.