Risque d'autisme lié à l'âge de la mère mais des causes plus importantes interviennent

L'âge de la mère est lié au risque d'autisme selon une étude californienne publiée dans la revue Autism Research. L'autisme touche un enfant sur 100 aux États-Unis, selon les estimations.

Irva Hertz-Picciotto, Janie Shelton et leurs collègues de l'Université de Californie à Davis ont analysé les registres de toutes les naissances en Californie de 1990 à 1999. Environ 4,9 millions de naissances étaient recensées, parmi lesquelles 12.159 cas d'autisme ont été diagnostiqués. Au cours de cette décennie, le nombre de mères de plus de 40 ans a augmenté d'environ 300% et les diagnostics d'autisme ont augmenté de 600%.
Le risque d'avoir un enfant autiste augmentait de 18% pour chaque 5 ans d'âge de la mère: chez les mères de 40 ans, le risque était 77% plus élevé que chez celles de moins que 25 ans et 51% plus élevé que chez celles de 25 à 29 ans. L'âge du père n'influençait le risque que si ce dernier était âgé de plus de 40 ans et que la mère avait moins de 30 ans.

La tendance à donner naissance plus tardivement n'expliquerait qu'une petite proportion de l'augmentation des diagnostics d'autisme au cours de la décennie, le risque accru avec l'âge n'expliquant que 5% de cette hausse.

Voyez également:

Autisme: la hausse du nombre de cas aurait des causes environnementales
DOSSIER: Autisme et troubles envahissants du développement

Psychomédia avec source:
Los Angeles Times