L'autisme diagnostiqué au moyen d'images du cerveau (scan)

Des chercheurs britanniques ont développé une méthode pour diagnostiquer l'autisme au moyen de l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Un scan ne prenant que 15 minutes permettait de diagnostiquer les troubles du spectre autistique (aussi appelé troubles envahissants du développement) chez l'adulte avec une exactitude de 90 %. Cette méthode pourrait être disponible dans quelques années, indiquent les chercheurs. Elle pourrait éventuellement être utilisée pour le dépistage des troubles du spectre autistique chez les enfants, considèrent-t-ils. Ces travaux sont publiés dans le Journal of Neuroscience.
Christine Ecker et Declan Murphy du King's College London ont mené cette étude avec 20 adultes en santé, 20 adultes ayant un diagnostic de trouble du spectre autistique et 20 adultes avec un diagnostic de trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Ils ont utilisé un appareil d'IRM pour prendre des images de la matière grise dans des régions du cerveau associées au langage et aux interactions sociales. Une technique d'imagerie distincte a ensuite été utilisée pour reconstruire ces images en 3D dont la structure, la forme et l'épaisseur étaient évalués.

Des marqueurs biologiques, plutôt que de traits de personnalité, peuvent ainsi être utilisés pour évaluer si une personne est atteinte d'un trouble du spectre autistique. Les chercheurs travaillent maintenant à tester leurs méthodes avec des enfants.

Voyez également:

Quels sont les troubles du spectre autistique?
DOSSIER Psychomédia: Autisme et troubles envahissants du développement

Psychomédia avec source:
King's College London
Tous droits réservés