Le Collectif Autisme a besoin de 500 000 signatures

Le Collectif Autisme veut saisir le Conseil économique, social et environnemental (CESE) de France pour "évaluer la situation économique" de la prise en charge de cette maladie, a-t-il indiqué dans un communiqué diffusé le 1er avril.

C’est la première fois que des citoyens utilisent cette possibilité de saisir le CESE par voie de pétition. Une saisine requiert 500 000 signatures. La pétition a été mise en ligne sur le site du Collectif le 2 avril, à l'occasion de la Journée mondiale de l'autisme.

La prise en charge des 600 000 personnes autistes reste majoritairement inadaptée, inefficace et pire encore, les traitements archaïques auxquels la France a encore recours aggravent les troubles des personnes autistes, les excluant ainsi de la société et plongeant des milliers de familles dans la détresse et l’impuissance, estime le Collectif.

Ce dernier mène une campagne pour l'éducation et la scolarisation des enfants autistes. L’autisme est un Trouble Envahissant du Développement (TED), sévère et précoce, qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique (psychose) ou une maladie psychiatrique. Mais en France, cette conception désuète prévaut encore trop souvent et beaucoup d’enfants autistes sont dirigés vers l’hôpital plutôt que vers l’école et leurs besoins spécifiques d’apprentissage sont peu reconnus.

Le collectif estime qu'une meilleure prise en charge précoce ferait considérablement diminuer le coût économique et social de la maladie pour la collectivité.

De son côté, l'association Vaincre l'autisme, qui a organisé une marche à Paris samedi, a lancé un manifeste international contre le packing. Cette méthode de traitement, parfois utilisée depuis les années 80, consiste en un enveloppement serré, humide (le plus souvent froid) suivi d'un réchauffement réalisé avec des draps et des couvertures, au cours de séances répétées. Vaincre l'autisme a aussi plaidé pour « un dépistage et un diagnostic précoces qui permettront, grâce à une éducation adaptée, d'intégrer l'enfant dans la société, à commencer par l'école ».

Le Point, CESE, Collectif Autisme
Tous droits réservés