Le bronzage peut être addictif

Le bronzage peut être addictif, montre une nouvelle étude publiée dans les Archives of Dermatology. Et, les personnes qui y sont dépendantes peuvent aussi être plus sujettes à l'anxiété et aux problèmes de toxicomanie.

Catherine E. Mosher et Sharon Danoff-Burg ont mené cette étude avec 421 étudiants universitaires: 229 d'entre eux avaient déjà eu recours aux salons de bronzage. Parmi ces derniers, 160 rencontraient les critères d'addiction au bronzage intérieur.
En général, ceux qui étaient dépendants se faisaient bronzer plus souvent. Ils étaient aussi plus susceptibles de présenter des symptômes d'anxiété et une plus grande consommation d'alcool, de cannabis et d'autres substances.

L'exposition aux rayons ultraviolet des lits de bronzage intérieur et du soleil favorise la libération d'endorphines, des substances chimiques qui contribuent au sentiment de bien-être.

Voyez également:

Symptômes d'addiction au bronzage comme ceux liés à l'alcool et aux drogues
Le bronzage libère des endorphines créant une addiction chez certains

Psychomédia avec source: WebMD
Tous droits réservés