Le bonheur a un impact mesurable sur la réaction de l'organisme au stress

Les états émotifs positifs sont reliés à un meilleur fonctionnement de plusieurs systèmes biologiques et contribuent à protéger contre les maladies cardiaques suggère une recherche publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.
Dans des conditions de stress, les participants à la recherche qui se disaient les plus heureux avaient une moins grande augmentation de fibrinogène sanguin, un signe d'inflammation qui peut prédire les maladies cardiaques, une moins grande augmentation du cortisol, une hormone reliée au stress qui augmente le risque de maladie cardiaque et de diabète, une pression sanguine moins élevée et un rythme cardiaque plus bas.

La recherche regroupait 216 employés gouvernementaux anglais âgés de 45 à 59 ans qui ne souffraient pas de maladies cardiaques et de haute pression. Les femmes avaient toutes débuté ou terminé la ménopause. Après un test de stress mental, la pression sanguine et le rythme cardiaque étaient mesurés ainsi que le niveau de fibrinogène sanguin et le niveau de cortisol (salivaire). Après chaque test, les participants cotaient leur niveau de bonheur de 1 à 5. Ces mesures ont été prises les jours de travail et la fin de semaine.

Les gens les plus heureux avaient de meilleurs résultats à toutes ces mesures. Par exemple, leur niveau de cortisol était en moyenne 32% moins élevé que les gens les moins heureux, leur rythme cardiaque était plus bas lors de la marche même en tenant compte des autre facteurs (âge, tabagisme, niveau d'emploi et activité physique). Durant le test de stress mental, les gens les moins heureux avaient presque quatre fois plus de chance que leur niveau de plasma fibrinogène augmente.

La recherche était à court terme. Elle ne fournit donc pas d'informations sur les implications de ces résultats sur la santé à long terme.

Par ailleurs, le niveau de bonheur n'était pas influencé par l'âge, le sexe, le statut marital et la position socioéconomique.

Proceedings of the National Academy of Sciences
(WebMDHealth)

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre forum Modes de vie (Santé et bien-être)