Cancer: vers une thérapie biologique moins toxique que la chimiothérapie

L'acide biliaire (ou lithocholique) peut détruire différents types de cellules cancéreuses, telles que celles des cancers du sein et du cerveau, selon une étude publiée dans la revue Oncotarget. L'acide lithocholique, naturellement synthétisé par le foie pendant la digestion, contribue à la transformation du gras en énergie.

Vladimir Titorenko de l'Université Concordia et ses collègues ont montré, dans des cultures de cellules en laboratoire, qu'il peut éliminer sélectivement les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules normales.

Il empêche la croissance des tumeurs et empêche aussi ces dernières de libérer des substances qui favorisent la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses voisines.

Des travaux précédents de cette équipe, avaient montré que l'acide lithocholique pouvait augmenter la longévité de cellules de levure en les rendant plus résistantes à l'apoptose, la mort programmée des cellules. C'est en réalisant des travaux pour explorer ces propriétés anti-vieillissement que les chercheurs ont découvert, à leur surprise, que l'acide biliaire provoquait la mort des cellules cancéreuses.

Ces dernières possèdent un plus grand nombre de capteurs de l'acide lithocholique qui transmettent des signaux aux mitochondries, les "usines énergétiques" des cellules. Lorsque ces signaux sont trop forts, les mitochondries s'autodétruisent, entraînant la mort des cellules.

Les chercheurs testent maintenant l'efficacité de l'acide lithocholique contre différents modèles de cancers chez la souris, ce qui devrait ouvrir la voie à des essais cliniques chez l'humain. Ces derniers ne pourront toutefois être possibles que dans quelques années.

Cette recherche, expliquent les chercheurs, s'inscrit dans un nouveau courant de thérapies dites biologiques qui sont basées sur une bien meilleure compréhension des processus génétiques et de la biologie de la cellule que les plus anciennes générations de chimiothérapie qui sont très toxiques.

Voyez également:

Illustration : Cellule. En bleu: mitochondries. En mauve: noyau qui contient l'ADN (bagage héréditaire)

Psychomédia avec source: The Gazette. Tous droits réservés.