Les gens ne percevraient pas la différence entre un vin bon marché et un vin coûteux!

Feriez-vous la différence entre un vin bon marché et un vin coûteux dans une dégustation à l'aveugle? Il est possible que non si l'on en croit une récente étude britannique.

Le psychologue Richard Wiseman de l'Université Hertfordshire a demandé, dans un test de dégustation à l'aveugle, à 578 personnes qui participaient à un festival de science, de commenter une variété de vins rouges et blancs allant de £ 3,49 pour une bouteille de Bordeaux à £ 29,99 pour une bouteille de champagne.

Les participants ne distinguaient correctement les vins bon marché des coûteux que 53% du temps dans le cas des vins blancs, et 47% du temps pour les vins rouges. Le résultat global indique une chance de 50:50 de faire la différence, soit l'équivalent de pile ou face. Le chercheur considère qu'il est peu probable que les participants à l'étude aient été moins bons que la population générale.

"Les gens ne pouvaient tout simplement pas faire la différence entre le vin bon marché et coûteux", dit-il. Quand vous connaissez le prix de la bouteille, ajoute-t-il, "vous vous leurrez en pensant que vous seriez en mesure de faire la différence, mais la plupart des gens ne peuvent tout simplement pas."

"La réelle surprise, dit-il, est que les vins les plus chers étaient le double ou le triple de ceux les moins chers. Normalement, quand un produit est plus dispendieux à ce point, vous vous attendriez à être en mesure de faire la différence", dit-il.

En 2008, une étude menée par Adrian North, psychologue à l'Université Heriot-Watt à Edimbourg, faisait valoir que la musique contribuait à stimuler le goût de certains vins. L'étude, commandée par un vigneron du Chili, montrait que le Cabernet Sauvignon était rehaussé par une musique "puissante et lourde", tandis que le Chardonnay bénéficiait d'une musique "acidulée et rafraîchissante".

Voyez également:

Psychomédia avec source: The Guardian
Tous droits réservés



Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Vins coûteux/vins bon marché

Ce n'est pas la première fois que je lis un commentaire en ce genre, mais je crois qu'il faut tout de même mettre les choses en perspective, sans vouloir réduire l'importance de cette étude. Quiconque a déjà goûté de grands vins à leur apogée ou dans la portée de ce périmètre, veut absolument revivre cette expérience à nulle autre pareille, surtout lorsqu'on a dégusté de nombreux vins et qu'on a pu apprécier la complexité et les nuances qu'on peut "reconnaître" lorque l'évènement se répète.
Il arrive cependant trop souvent qu'une bouteille de grand vin soit goûtée trop jeune ou dans de mauvaises conditions (trop jeune, mauvaise température, début d'oxydation ou de "bouchonnage", mauvaise combinaison avec le repas...), et que le vin ne soit pas goûté au meilleur de ses qualités et de ses possibilités.
Quoi qu'il en soit, les vins sont maintenant faits pour être bus plus jeunes, et il est parfois surprenant de constater à quel point des bouteilles bon marché, lorsque le produit est bien fait, peuvent surprendre l'amateur même averti, et procurer un plaisir d'un rapport qualité/prix hors du commun. Mais ceux qui ont goûté à la quintessence d'un vin, chercheront toujours, dans la mesure de leurs moyens, à retrouver les nuances et l'harmonie du Saint Graal...
Mais comme dirait ce vieux vigneron bourguignon: "Il n'y a pas de bons vins, il n'y a que de bonnes bouteilles..."
Jean Bédard
Kinnear's Mills, Qc
Canada

Cela ne m'étonne pas vraiment.

Quand j'achète une bouteille de vin je choisis un prix inférieur à 5 €, Tursan ou Madiran plutôt que Bordeaux.
Je ne suis pas capable de distinguer un vin réellement bon...

Apprécier le vin

Lors d'un récent voyage en espagne nous en avons profité pour goûter le vin. Nous avons acheté le vin bon marché et ensuite des vins de plus en plus chers et recommandé par des amis Espagnol. Cet excercice nous a confirmé une fois de plus que les vins bons marchés nous étaient plus agréable à boire. Plus le vin était cher plus il nous était désagréable a boire.

Plus un vin est de bonne

Plus un vin est de bonne qualite (=bien élevé, selectionné, conservé), plus son gout est elaboré, structuré et surprenant mais difficile a apprecier sans experience. Si vous donnez un produit alimentaire trop fort a un jeune enfant il fera la grimace, c est pareil pour le vin. Le prix n a rien a voir la dedans, vous trouverez des vins tres abordables et tres bons, question de notoriété du producteur ou de politique de vente de sa part. En regle general, mais pas tout le temps, dans les vins cher comme un grand cru bourgogne par exemple, on trouve des vins tres typés dont le gout est difficilement appréciable, de mon point de vue, par un neophyte. Probable meme qu il le trouve trop apre, trop rude, trop terrien. Idem certains grands chateaux de Bordeaux presentent de millesimes mauvais et pourtant c'est 300 euros la bouteille! C'est pas pour rien qu il faille 5 annees d etudes pour devenir oenologue :/ Pour ceux qui ne connaissent rien en vin, goutez des italiens, des vins du sud de la France ou des californien a 7 euros c'est tres bien, tres bon et faites le avec moderation surtout !