Les étapes par lesquelles les mères sortent d'une relation abusive

Quitter une relation abusive peut prendre des années et une femme peut faire plusieurs tentatives avant de réussir à quitter de façon permanente, décrit une étude de l'Université de l'Illinois publiée dans la revue Family relations.

Cela peut être une expérience frustrante pour les gens qui essaient d'aider une femme qui est dans une relation abusive, spécialement s'ils ne comprennent pas les étapes du processus de quitter, expliquent les auteurs de la recherche.
Jennifer Hardesty et Lyndal Khaw ont travaillé avec 19 mères qui étaient en train de divorcer ou d'essayer de modifier les droits de garde pour les enfants. Ces femmes avaient subi au moins une forme d'abus physique à quelques reprises.

Elles ont analysé les démarches de ces femmes à l'aide du modèle de Prochaska and DiClemente des étapes de changement qui incluent 5 étapes:

- La pré-contemplation où les femmes sont souvent en déni de l'abus.

- La contemplation où les femmes commencent à réaliser qu'elles sont dans une relation abusive.

- La préparation, souvent marquée par une accumulation des épisodes abusifs et d'effets remarquables sur les enfants.

- L'action pour laquelle les chercheures ont observé trois trajectoires possibles:
    - regagner le contrôle de leur vie ou faire le deuil de leur désir de faire fonctionner la relation;

    - revenir en arrière (régresser aux stages de la préparation ou de la contemplation);

    - passer directement du stage de la contemplation à celui de l'action.
- Le maintien durant lequel lequel les femmes affirment leur identité et continuent souvent à composer avec les tentatives de l'ex-conjoint de les contrôler à travers leurs enfants.

Quand les gens apprennent qu'une femme subit de l'abus, ils ont souvent tendance à l'encourager à quitter. Mais une femme qui est dans les deux premières étapes de réflexion du modèle peut ne pas être prête à appeler un centre d'hébergement par exemple. Elle peut se blâmer elle-même et se dire, par exemple, que si elle n'avait rien dit il ne l'aurait pas frappée, expliquent les auteures.

"Quand cette femme atteint l'étape de la planification, elle peut être prête à accepter de l'aide pour prendre une boîte postale sécure, s'ouvrir un compte banquaire séparé, par exemples. Certaines femmes ont alors besoin de développer leur confiance et leurs ressources pour être capables de quitter.

À chaque point tournant, ont observé les chercheures, les enfants semblaient jouer un rôle important dans la décision des mères. Un peu plus de la moitié décidaient de passer à l'action afin de protéger leurs enfants.

Voyez également:

Comment des femmes acceptent la garde partagée avec un ex-conjoint violent
Comment les femmes abusées émotionnellement décident de quitter
Arrêter de fumer, perdre du poids, etc.: Quelles sont les étapes du changement?

Psychomédia avec source:
Eurekalert