Que se passe-t-il quand une croyance ou un comportement se trouvent remis en question par des faits incompatibles? La personne se trouve dans un état de "dissonance cognitive" et elle utilise des stratégies pour résoudre cette dissonance, décrit la théorie de la dissonance cognitive de Leon Festinger, théorie importante en psychologie sociale.

Certaines de ces stratégies consistent à discréditer l’information dissonante ou à reformuler la croyance de manière à atténuer la contradiction et à restaurer une cohérence cognitive. Une tendance importante est de changer les croyances pour qu'elles deviennent compatibles avec les comportements.
Leon Festinger a notamment développé sa théorie dans le contexte de l'étude d'une secte qui croyait que les extraterrestres viendraient les chercher prochainement pour les sauver d'une fin du monde imminente.

Les événements observés dans cette étude illustrent comment les stratégies de résolution de la dissonance cognitive adoptées dépendent de plusieurs facteurs, parmi lesquels les efforts accomplis à cause de la croyance et les interactions sociales.

Voyez le récit de ces événements sur le site de l'Association Française pour l'Information Scientifique (Afis), vers le milieu de l'article, sous le titre Comment une foi religieuse se maintient, se renforce ou se perd. "Notre conviction, conclut l'auteur, a tendance à se maintenir ou à se renforcer quand nous la partageons avec un groupe et quand nous parvenons à augmenter le nombre de ceux qui y adhèrent. Nos croyances sont bien davantage affaire d’échanges sociaux que d’observation et de raison".

Leon Festinger (1919-1989) est célèbre pour sa théorie de la dissonance cognitive ainsi que celle de la comparaison sociale. Cette dernière décrit comment un individu évalue ses propres opinions et désirs en les comparant à ceux des autres et comment les groupes exercent des pressions sur les individus pour se conformer aux normes et aux buts du groupe.

Psychomédia avec source: Afis (Association Française pour l'Information Scientifique).
Tous droits réservés.