Les expressions faciales des émotions seraient innées plutôt qu'apprises

Les expressions faciales des émotions sont innées (déterninées par les gènes) plutôt qu'apprises culturellement, selon une récente étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology.

Les personnes aveugles ont les mêmes expressions faciales, produisant les mêmes mouvements musculaires en réponse à des situations émotives que les personnes voyantes.
David Matsumoto, chercheur en psychologie à l’université de San Francisco, a comparé les expressions faciales d'athlètes en judo, voyants et non-voyants, aux jeux olympiques et paralympiques de 2004. Plus de 4800 photos d'athlètes de 23 pays ont été analysées.

"La corrélation statistique entre les expressions des personnes non-voyantes et voyantes était presque parfaite", dit Matsumoto.

Il a constaté que les personnes aveugles et voyantes gèrent les expressions de leurs émotions de la même façon selon le contexte social. Par exemple, à cause de la nature sociale des cérémonies de remise des médailles, 85% des médaillés d'argent qui avaient perdu leur match final produisaient un "sourire social" durant la cérémonie. Le sourire social n'utilise que les muscles de la bouche, alors que dans le vrai sourire, dit sourire de Duchenne, les yeux deviennent pétillants et étroits et les joues s'élèvent.

Les perdants bougent leur lèvre inférieure vers le haut comme pour contrôler l'émotion sur leur visage et plusieurs produisent des sourires sociaux.

"Les personnes aveugles de naissance ne peuvent pas avoir appris à contrôler leurs émotions de cette façon à travers l'apprentissage visuel. Il doit donc y avoir un autre mécanisme. Cela peut être que les émotions, et les systèmes qui les régulent, sont des vestiges de l'évolution", dit le chercheur.

Voyez également:

DOSSIER: Émotions

Psychomédia avec source: Science Daily