TEST : Rencontrez-vous les nouveaux critères diagnostiques de la fibromyalgie ?

Publié le

Messages récents

Traitement pour la fibromyalgie

#23 Posté le (anonymement) En réponse à : Vous n'êtes pas folle madame. (#17)

Bonjour Madame,je suis bien d'accord avec vous pour le remède miracle l'aquaforme pour moi aussi c'est merveilleux, j'y vais 3 fois semaine, c'est certain que ça prend de la motivation, quand je reviens je suis très fatiguée mais je fais une petite sieste et ça va mieux. Par contre j'ai moi aussi vu tous les spécialistes qui existent et un de la douleur chronique m'a proposé des opiacés, j'en ai essayé plusieurs pour finir par en trouver un qui me soulage Supeudol 10 mg. 3 fois par jour comme effet secondaire un peu de somnolence mais au début je prenais la 3 ième au coucher mais je faisais des cauchmars donc je l'a prend maintenant au souper et c'est correct,par contre le matin au lever c'et l'enfer des douleurs atroces mais aussitôt que je prends mon comprimé environ 1 heure après ça va mieux, donc je n'ai aucune culpabilité à prendre ce médicament pourquoi souffrir quand l'opportunité s'offre à nous pour une meilleur qualité de vieBonne chance madame.Le résultat est d'environ 40% mois de douleur.

Les muscles

#22 Posté le (anonymement) En réponse à : Pour moi... Mes muscles ont (#6)
Et bien pour moi aussi les muscles de mes bras(un peu), fessiers et cuisses ont énormément ramollis et ne tient plus. Aucun sens de déformer, et j'ai la fibro depuis 10 ans et deux ans à trois plus tard, je me suis aperçue que mes muscles avaient perdus de leur tonus.

Fibromialgie et polyarthrite

#21 Posté le (anonymement) En réponse à : captcha (#16)
Bsr ,j'ai 45ans je suis diabétique sous pompe à insuline depuis 25ans methartalgie depuis 2008 ,heritermalgie 208 et polyarthrite,fibromialgie 2012 .diver traitement insuline ,morfine matin et soir avoir 1 doliprane 1000 +interdose tout les 4 h si forte douleur chose que j'essaie de ne pas m'habituer à prendre ,voltarene matin et soir anti dépresseurs + ixl 50mg le soir 1imovane pour dormir ,1 abiocardyle (bêtabloquants)pour l'herythermalgie .avec tout sa je vais de plus en plus malles effet du ixl perte de mémoire énorme bouffer de chaleur ,noser jour et nuit .kinee en balnéothérapie 2fois semaine .j'ai toujours mal partout et tout les jours c'est coup de couteaux d'aiguille sa énerve sa épuise .je me sans diminuer énormément mes parents ont 77ans et 70ans il marche mieux que moi et plus vite .j'ai honte de voir comment sa évolue et le regard des autres sur ma maladie . J'ai perdu mon travail pour inaptitude a tout poste je suis reconnue handicapé niveau 2 .
C'est la 1er fois que j'écris désoler de vs avoir déranger .je pense que vs s'avez ce dont je récent ☺️Bonne continuation a tous

DOULEURS FIBRO

#20 Posté le (anonymement) En réponse à : fibro (#14)

BONJOUR JE CONNAIS VOTRE CALVAIRE

MOI MEME JE SOUFFRE DE FIBRO SUR 18 POINTS MAL DE PARTOUT JOUR ET NUIT SANS AUCUN REPIT

JE DORS AUSSI SEULEMENT 4 HEURES PAR NUIT ET LES DOULEURS ME REVEILLENT GRANDE FATIGUE MALGRE TOUS LES TRAITEMENTS QUE J'AI EU RIEN NE M'A VRAIMENT SOULAGEE AVEC LE FROID DE L'HIVER CA S'EMPIRE MAIS J'AI EGAMLEMENT MAL L'ETE SURTOUT QUAND IL FAIT CHAUD HUMIDE

LES DOULEURS SE TRADUISENT PAR DES COUPS D'EPE OU DE POIGNARD DANS LES FESSES LE DOS LES GENOUSX LES PIEDS LES MAINS LES EPAULES LA TETE ET LE HAUT DU DOS AUSSI SENSATION DE FATIGUE INTENSE COMME SI J AVAIS EU UNE FIEVRE A 41° COURBATURES DE PARTOUT MUSCLES DOULOUREUX CRAMPES J AI DU MAL A MARCHER ET ME MOUVOIR ME BAISSER FAIRE LES GESTES QUOTIDIENS

AUSSI COURBATURES ET DOULEURS INTENSES COMME SI J'AVAIS FAIT UNE GRANDE MARCHE EN MONTAGNE OU DU SPORT INTENSIF

PARFOIS UNE DEMI JOURNEE PEUT ETRE C'EST RARE J'AI UN PEU MOINS MAL ET JE PENSE AUX PERSONNES QUI N'ONT JAMAIS MAL ELLES NE SAVENT PAS LE BONHEUR QU'ELLES ONT;

il faut beaucoup de courage et faire un travail psychologique pour accepter cette maladie

dommage que la medecine ne trouve rien pour soulager en ce qui me concerne malgré tous le divers traitements qu j'ai eus rien ne m'a vraiment soulagée.

BON COURAGE A VOUS

je suis sous morphine aussi

#19 Posté le (anonymement) En réponse à : Bonjour, Moi je suis (#2)
je suis sous morphine aussi depuis un certain nombre d'années...ça soulage mais ça ne guérit rien du tout malheureusement. je dois aller chez le kiné tous les jours et cela m'aide beaucoup. La fatigue aussi est très présente et c'est pas facile a supporter moralement. Il m'a fallut passer par les anti déprésseurs pour pouvoir accepter que ma vie allait changer. Il faut apprendre a vivre avec cette maladie et c'est loin d'etre évident. Pour ma part je pense que j'ai enfin accepté de vivre avec.........mais des fois jai envie de baisser les bras parce que tte ma vie ça va etre douleurs, fatigue, perte de poids et prise de poids.... Mais je me dis que temps que cela ne se voit pas sur ma tète c bon !!!! Pour info jai mis un certain temps a me faire reconnaitre comme travailleur handicapé et je suis enin en invalidité catégorie 2. C'est peut etre un échec pour une personne "normale" d'avoir ces statuts, mais pour nous malades c'est enfin une reconnaissance........ce n'est pas psychologique ttes ces douleurs ! en tout cas bon courage a tout le monde !!!!

je vous comprend tres bien je

#18 Posté le (anonymement) En réponse à : fibro (#14)
je vous comprend tres bien je passe la meme chose que vous , un rien et je en peu plus etc ....

Vous n'êtes pas folle madame.

#17 Posté le (anonymement) En réponse à : fibro (#14)
Vous n'êtes pas folle madame. Mais les médecins manquent d'écoute. Moi, j'ai été diagnostiqué en 1995 avec le test des points gachettes par un médecin de Montréal et ensuite par 2 spécialistes en médecine interne. Malheureusement ça prend des années et encore avant qu'une personne puisse être déclaré invalide. Donc comme vous, seule avec mes 2 enfants, une maison et un travail à temps plein dans un bureau jusqu'à ma retraite en 2008 je n'ai pas eu le choix d'avancé. Maintenant je suis à ma retraite, ça m'aide. Ce qui aide à un antidépresseur amitriptiline ça agit sur la sérotonine qui aide à un sommeil profond et ça détend les muscles. Moi, je n'ai jamais voulu prendre de forte dose. Je prends 20 mg mais en général les personnes qui font de la fybromyalgie dont une amie elle en prend jusqu'à 80 mg/jour et là son médecin lui a ajouté de la morphine. Elle est chauffeur d'autobus. S'entourer de personne qui ne nous traite pas d'hypocontriaque ça aide énormément et éloigner les personnes négatifes qui nous syphonnent l'énergie qui nous reste. Pour ma part un remède presque miracle ce sont mes cours d'aquaforme en eau à 80 degrés à la piscine du CLSC avec une monitrice qui connaît la maladie. Je vous souhaite bon courage madame et une Bonne et Heureuse Année 2015 et +++++ SANTÉ!

captcha

#16 Posté le (anonymement) En réponse à : Pour moi... Mes muscles ont (#6)

pour moi c idem c surtout les bras qui sont toucher, des douleurs pas possible ,mes muscles sont dure comme si je fessais de la musculation et tres douloureux ,impossible de porter mes courses, que par petit paquet ,rien n'y soulage a part les anti inflammatoire ,mai en étant diabétique insuline gros problèmes.

fibro

#15 Posté le (anonymement) En réponse à : révision de diagnostic ? (#9)
J'ai la fibro depuis 12ans, révélée avec ma première grossesse menée à terme. Les symptômes sous diférentes formes sont apparues au fur et à mesure... j'ai eu 12 opérations, poignets, bras et coudes (pour rien) et ça n'a jamais rien donné! Depuis un an, j'ai mes tendons qui se rompent! Et de plus, la fibro a touché la nuque!!! L'impression de sortir d'un manège de la foire et ce en permanence. Impression d'être saoul! Je ne parle pas des douleurs horribles et totricolis... suis au bout du rouleau car l'impression d'aucune solution! Avec tous les traitements toxiques j'ai pris 40 kilos!!! De plus en plus de mal à marcher..

fibro

#14 Posté le (anonymement)
bonjours ouff par ou commencer jai mal partout sa la commencer je c est pas trop quand mais sa fait un mechant bout, jai élever mes enfants tout seul donc jai du travailler tres fort et jai bcp pleurer aussi du mal sens rien comprendre jusqu'à un jour il me dise que c est de la fibromyalgie oufff je n en croyais pas alors jai dit pas moi je suis j été encore plus ds le travail et toujours bouger mémé si j avais atrocement mal en 2008 accident d auto la fille ma rentrer dedans a 90km bobo, physio, acuponcture, ergo tout quoi pendant un an, après être guérie a 70 % il mon dit de vivre avec ma douleur, entorse cervical, dorsal, lombaire, accident de travail en 2011 costocondrite, gauche 2013 epedicondilitre droite, mal épaule, trapèze, omoplate, vertèbre déplacer, de la d1 a t12, mal de tete perte de mémoire Jai prit tout les anti-inflammatoire qui existe pregabalin, lyrica qui est la même chose bon a rien jai l estomac fini et oh morphine qui n est pas bon pour la Santer et fait rien non plus dépression total personne me croie jai rien il dise mais jai tout mes dossier médical en main mais personne ne fait rien. plus capable de travailler plus de moral, jai mal partout personne me comprend il mon meme dit que j étais folle, par se que je me maquille et me lave jai rien, et la obliger de faire une demande de BS me retrouver a 600 par mois car personne me croie et pas d invalidité pour moi, jai même demander des spécialiste au doc mais il rie de ma gueule aucun médecin me croie. mon infirmière veux me prescrire du cymbalta mais encore la j ai peur. je doit m occuper de mon père de 79 ans qui a une sirose du fois et j en voie plus le bout même plus capable de faire l épicerie et en hivers oublie sa de pelté, dort 3 a 4 heure par jour plus capable après il dise que je fait une grosse dépression mais dsl calvaire je voie pas le bout du tunnel et je déprime fatigue de tout j ai trop mal

bonjour, avez vous eu une IRM

#13 Posté le (anonymement) En réponse à : 2006 FIBROMYALGIE (#3)
bonjour, avez vous eu une IRM ? car les scanner sont inutile pour révéler d'autre pathologie très ressemblante .j'en sais quelque chose !

Idem

#12 Posté le (anonymement) En réponse à : fibromyalgie (#8)
Je me retrouve un peu dans votre situation, en effet, c'est très difficle à accepter. Je vais bientôt rejoindre un groupe de soutien pour aider mon moral et trouver des conseils Courage <3

Plombage

#11 Posté le (anonymement) En réponse à : Guerrie (#7)
Bonjour
Avez vous pris des précautions particulière pour enlever vos plombages ?

morphine : attention...

#10 Posté le (anonymement) En réponse à : fibromyalgie (#1)
Bonjour, j'ai la fibro aussi et j'ai eu 5 occlusions intestinales jusqu'à ce qu'enfin un médecin se décide à me dire que c'était probablement la morphine qui affectait mon péristaltisme et me constipait... Si vous devez continuer à en prendre, prenez beaucoup de fibres, et si possible des fibres végétales car les fibres céréalières souvent nous jouent des tours et nous bloquent davantage. Je me fais, dans mon blender, une soupe froide tous les jours : 1/2 avocat, 1/2 concombre pelé, 1 à 2 branches de céleri, de la coriandre, 1 cuil. table de jus de citron... Ça m'aide beaucoup et j'adore, surtout si je la mets 15 minutes au congélateur avant de la boire... Bonne chance.

révision de diagnostic ?

#9 Posté le (anonymement) En réponse à : 2006 FIBROMYALGIE (#3)
Bonjour, j'ai la fibromyalgie depuis près de 9 ans... Votre cou aux muscles mous a attiré mon attention. Si j'étais à votre place, je demanderais un deuxième avis. J'ai créé un club de femmes fibromyalgiques et aucune n'a jamais eu ce problème, bien que chacune de nous ait de petites différences entre nos symptômes et leur intensité. Il arrive parfois qu'on développe d'autres conditions; j'ai également le syndrome de fatigue chronique, le syndrome piriforme et le syndrome des jambes sans repos... Si vous avez une condition qui s'ajoute à la fibro, peut-être qu'avec un nouveau diagnostic, vous pourrez trouver du soulagement ? Bonne chance...

fibromyalgie

#8 Posté le (anonymement) En réponse à : fibromyalgie (#1)
Ca fait maintenant presque 4 ans que j'ai du arreter de travailler. j'avais des douleurs au thorax et dans le dos et au toucher j'avais beaucoup de maux. C'etait comme quand on se cogne et qu'on touche aux bleux. J'avais un travail qui demandait beaucoup d'efforts (preposé a domicile). j'ai quand meme travaillé 16 ans dans ce domaine.Depuis a peu pres 1 ans j'ai moins de mal, mais je ne peu pas faire trop d'effort, car le lendemain je suis fatigué j'ai de la misere certain jours avec ma concentration.j'aime pas vivre comme ca.

Guerrie

#7 Posté le (anonymement) En réponse à : Bonjour, Moi je suis (#2)
Moi cela a commencé j avais 30 ans après des poses de plombages dentaires, douleurs, fatigue j'ai élevé mes trois enfants
très fatiguée par ces douleurs, je bougeais pour ne pas sombrer dans la déprime, en consultation ..... C'était d'origine
spy.... En 2000 j'ai fait retiré mes plombages dentaires, peu à peu depuis 2 ans maintenant les douleurs sont minimes,
reste la fatigue et le mauvais sommeil, mais ce fut un calvaire, surtout qu'à l'époque dans les années 1980! le manque de reconnaissance de mes douleurs était difficile à accepter!
!!!! Je ne me fais plus faire de vaccins non plus .....

Pour moi... Mes muscles ont

#6 Posté le (anonymement) En réponse à : Muscles et fibromyalgie (#4)
Pour moi... Mes muscles ont pas fondus !!!j ai les mêmes muscles que y a 20 ans... Après. 12ans de football... Alors que je ne fait plus rien... Ils sont durs comme du
béton !!!

fibromalgie

#5 Posté le (anonymement) En réponse à : fibromyalgie (#1)
j'ai tout a fait la meme chose c est tres penible de vivre comme sa
je comprend les gent qui on sa
pour ma part les pers qui mentour ne comprenne pas
dautre dise que je le veux bien
mais il save pas se que il dise car il resente pas se que on a
bien a vous nadine

Muscles et fibromyalgie

#4 Posté le (anonymement) En réponse à : 2006 FIBROMYALGIE (#3)
La fibromyalgie fait fondre les muscles ? J'ai une fibromyalgie depuis 2011. Je fais de la balnéothérapie 5 fois par semaine , 1h1/2 chaque séance : je peux vous dire que je suis très musclée ; pourtant j'ai 66 ans .

2006 FIBROMYALGIE

#3 Posté le (anonymement)
En 2005 chimio.
Au cours du 1er semestre 2006 des douleurs horribles ont commencé au niveau de l'épaule gauche et principalement l'omoplate qui me brûlait comme si j'avais le feu à l'intérieur. Mon médecin a fait l'examen des points (18) et m'a dit qu'il semblerait que je sois atteinte de fibromyalgie.
En août 2006 j'ai été hospitalisée pour divers examens. La conclusion de mon médecin à été confirmée. En novembre 2006 j'ai vu le chef de clinique de hôpital. Il m'a donné des anti-dépresseur qui n'ont absolument rien fait.
Depuis la maladie s'est étendue à l'épaule droite, aux cervicales, le dos, les bras et jambes. Je ne prend rien pour enrayer les douleurs.
Comme chacun de nous le sait, la fibro fait fondre les muscles, ce qui fait que ceux qui soutiennent ma tête ne sont plus opérationnels. Selon le neurologue que j'ai vu, j'ai ce que l'on appelle la "tête oui-oui" et tous les 4 voire 3 mois il me fait des injections de toxine botulinique.
Je ne dors plus, maximum 3-4 heures par 24 heures, je suis phobique sociale, fatiguée chronique, dépressive, malvoyante et je ne sors plus de chez moi depuis 2010.
J'arrête là car trop démoralisant.

Bonjour, Moi je suis

#2 Posté le (anonymement) En réponse à : fibromyalgie (#1)
Bonjour,
Moi je suis fibromyalgique depuis 7 ans. Le plus à passer ont été les 2 premières années. J'ai tout essayé, la sophrologie, les électrodes, les anti-epileptiques, etc... Je suis actuellement sous morphiniques également. Cela fait la 2ème fois que mon doc me met sous morphine. Malheureusement comme vous mes douleurs sont seulement apaisées. Il est vrai que depuis 7 ans j'ai eu le temps de les accepter. Au début je ne faisais pas grand chose de peur d'avoir mal mais maintenant je vis. J'ai fais de la zumba mais en adaptant les gestes pour ne pas me faire mal et mon doc l'encourage dans ce sens : faire des activités. J'ai été suivie par une psy, ça aide aussi.
Je vous souhaite bon courage.
Virginie

fibromyalgie

#1 Posté le (anonymement)
Reconnue depuis maintenant 2 ans, Je me pose des questions dont aucuns médecins ne sait me répondre. A savoir : 1) pourquoi mes genoux me bloquent et que je tombe? 2) Est-ce normale pour une fibromyalgique de perdre autant de poids? 3) pourquoi les médicaments ( j'en ai essayée plusieurs qui étaient normalement puissants) ne font-ils pas partir la douleur pour qu'on puisse avoir des moments de répit car on devient dingue à force d'avoir mal?
Pour ma part, je suis sous morphine qui atténue une partie de la douleur mais sans la faire cesser pour autant, ma vie est un calvaire car je n'ose plus faire de projets comme aller souper chez des amis, les courses, etc...Je reste la plus part du temps enfermée chez moi. C'est une saloperie de maladie qui nous donne non seulement des douleurs atroces mais aussi qui nous coupe du monde ce qui fait qu'on devient dépressif (ce qui devient un deuxième combat). Bien à vous. NEUVILLE NATHALIE