Les adolescentes avec le TDAH seraient plus à risque de boulimie

Les adolescentes souffrant du trouble déficit d'attention et hyperactivité (TDAH) semblent avoir un plus grand risque de développer des troubles alimentaires, particulièrement laboulimie, selon une recherche de l'Université de Virginie parue dans le Journal of Abnormal Psychology.

Parce que le TDAH est plus fréquent chez les garçons, les chercheurs connaissent moins
les effets à long terme chez les filles. Les troubles alimentaires touchant en général beaucoup plus les filles que les garçons, elles peuvent y être plus sujettes, explique la chercheure en psychologie Amori Yee Mikami, auteur principale de l'étude.

"Les filles avec le TDAH peuvent être plus à risque de développer des troubles alimentaires à l'adolescence parce qu'elles ont déjà des comportements impulsifs. Il peut être difficile pour elles de garder de saines habitudes alimentaires et un poids santé."

La recherche comparait 140 adolescentes ayant un diagnostic de TDAH de la région de San Francisco avec 88 adolescentes n'ayant pas le diagnostic. Elles ont été évaluées entre 6 et 12 ans et une autre fois cinq ans plus tard.

Les adolescentes ayant le type combiné (ou mixte) du TDAH (inattention et hyperactivité) étaient plus susceptibles de présenter les symptômes de boulimie que celles ayant le type "inattention" et celles n'ayant pas le diagnostic.

Qu'elles aient le type combiné ou le type avec prédominance de l'inattention, les adolescentes avec un diagnostic de TDAH étaient plus susceptibles d'avoir un surpoids, d'avoir eu des difficultés relationnelles avec leurs parents dans l'enfance et d'avoir subi du rejet des pairs.

Ces facteurs peuvent favoriser le développement des symptômes de boulimie, croit la chercheure.

Un sujet de préoccupation, ajoute-t-elle, est que les médicaments psychostimulants utilisés pour le traitement du TDAH, ayant comme effet secondaire de supprimer l'appétit, pourraient représenter un risque que les adolescentes ayant un surpoids en abusent pour contrôler leur poids. Cette possibilité n'a toutefois pas été vérifiée.

Voyez également:

Qu'est-ce que la boulimie?
L'hyperphagie, trouble alimentaire plus fréquent que l'anorexie et la boulimie
Les définitions des troubles alimentaires sont inadéquates selon une étude
Le trouble déficit d'attention sous-estimé chez les filles
DOSSIER: Déficit d'attention et hyperactivité (DAH)
DOSSIER: Troubles alimentaires

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Troubles alimentaires.