Une composante génétique à l'hyperactivité (ou trouble hyperkinétique)

Les enfants atteints du trouble déficit d'attention avec hyperactivité (TDAH) (ou trouble hyperkinétique) sont plus susceptibles de présenter certaines caractéristiques génétiques selon une étude publiée dans le Lancet.

Bien que la majorité des enfants atteints du TDAH ne portent pas ces variations, les résultats suggèrent que le TDAH n'est pas simplement un trouble comportemental mais un trouble neurologique, commente Anita Thapar de l'Université de Cardiff (Pays de Galles), coauteure.
Les variations génétiques découvertes ouvrent des pistes de recherche sur les mécanismes biologiques de la maladie et pour le développement éventuel de médicaments plus efficaces,commente-t-elle.

Anita Thapar et ses collègues ont comparé l'ADN de 366 enfants ayant un diagnostic d'hyperactivité et celui de 1.047 sans hyperactivité. Les enfants hyperactifs risquaient davantage d'avoir dans leur génome des fragments d'ADN en double ou absents.

Il y avait un chevauchement significatif entre les variantes identifiées chez les participants atteints de TDAH et des régions de chromosomes qui ont été impliquées dans l'autisme et la schizophrénie, ce qui suggère des mécanismes biologiques communs à ces maladies.

Dans un éditorial accompagnant l'article, J. Peter Burbach de l'Université d'Utrecht (Pays-Bas), qualifie les résultats d'excitants, mais note que leur signification clinique n'est pas claire. Les premiers gains amenés par cette étude pourraient être un aperçu initial de la pathogenèse et de la neurobiologie du développement du cerveau influencée par ces variants génétiques, écrit-il.

«Cette connaissance aura éventuellement un impact au niveau clinique et pourrait affecter la façon dont les gens pensent au sujet des troubles neurologiques du développement et les traitent en tenant compte des conséquences biologiques du génotype spécifique d'un patient," ajoute-t-il.

Voyez également:

Plus de diagnostics de TDAH (déficit d'attention, hyperactivité) chez les plus jeunes de classes
DOSSIER Psychomédia : Trouble déficit d'attention et hyperactivité (TDAH)

Psychomédia avec source:
Medpage Today
Tous droits réservés