Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Il y aurait un lien entre les jeux vidéo et des relations plus pauvres avec les amis et la famille selon une récente recherche publiée dans le Journal of Youth and Adolescence.

Alex Jensen et Laura Walker de l'Université Brigham Young ont réalisé cette recherche avec 813 étudiants de niveau collégial. Plus le temps consacré au jeu était élevé, moins bonne était la qualité des relations avec les pairs et les parents. Ce lien était toutefois relativement modeste.
"Cela peut être parce que les jeunes adultes se retirent des situations sociales pour jouer aux jeux vidéo, ou parce que les personnes qui ont déjà de la difficulté dans les relations essaient de touver d'autres façon de passer leur temps", dit Walker. "Je serais tenté de croire que ces deux possibilités interviennent et deviennent circulaires".

Les résultats montrent aussi un lien modeste entre le temps de jeu et la fréquence de la consommation d'alcool et de drogue. Les jeunes adultes qui jouaient quotidiennement rapportaient fumer du cannabis deux fois plus souvent que les joueurs occasionnels et trois fois plus souvent que ceux qui ne jouaient jamais. (Ce lien n'indique pas de relation causale. Diverses explications sont possibles)

Chez les jeunes femmes, un temps de jeu élevé était modestement lié à un sentiment de valeur personnelle plus faible.

Psychomédia avec source:
Medical News Today

Voyez également:

Dans les jeux vidéo violents, ce n'est pas la violence qui attire