Lexique :
Psychologie et santé
Terme :
Syndrome de tachycardie orthostatique posturale
Le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (STOP ; en anglais : Postural orthostatic tachycardia syndrome, POTS) est un trouble hétérogène du système nerveux autonome dans lequel le passage de la position couchée à la position debout provoque une augmentation anormalement importante de la fréquence cardiaque ou une tachycardie.

Cette réponse s'accompagne d'une diminution du flux sanguin vers le cerveau et donc d'un spectre de symptômes associés à une hypoperfusion cérébrale. Plusieurs des symptômes liés au STOP sont également observés dans les troubles d'anxiété chronique et de panique, et par conséquent, le STOP est fréquemment sous-diagnostiqué et mal diagnostiqué, estiment S. Dahan et ses collègues dans un éditorial de la revue Lupus en 2016.

Ces auteurs rapportaient notamment que 40 % des personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique souffrent du STOP.

Un mécanisme auto-immun a été suggéré en raison de la présence souvent démontrée d'auto-anticorps.