Maladie d'Alzheimer: les traumatismes cérébraux augmenteraient le risque

Les lésions cérébrales résultant de traumatismes augmenteraient le risque de troubles cognitifs et de démence, selon deux études américaines présentées à la Conférence internationale de l'Association Alzheimer (AAIC) qui se tient actuellement à Paris. Les traumatismes cérébraux, qui surviennent, par exemples, lors d'accidents de voiture, dans le sport ou chez les soldats déployés, sont relativement fréquents.

Kristine Yaffe de l'Université de Californie à San Francisco et ses collègues ont analysé les dossiers médicaux de 281.540 vétérans américains, âgés de 55 ans ou plus, qu'ils ont suivi pendant 7 ans.

Le risque de développer une démence était 2 fois plus élevé chez les vétérans qui étaient atteints d'une lésion cérébrale (15,3% contre à 6,8%).

Plusieurs mécanismes potentiels ont été proposés pour expliquer le lien entre les traumatismes crâniens et la démence. La plus plausible, considère la chercheuse, est que ces traumatismes soient associés à des lésions axonales diffuses (les axones sont les prolongements des cellules nerveuses dans lesquels les signaux électriques circulent) ou un gonflement des axones, ce qui perturberait la communication entre les cellules nerveuses.

Un autre possibilité est que les traumatismes augmentent le risque de développement de plaques amyloïdes et d'amas de protéines tau qui sont caractéristiques de la maladie d'Alzheimer. Ces plaques sont présentes chez plus de 30% des personnes qui meurent d'un traumatisme aiguë, y compris les enfants.

Une inflammation persistante ou des anomalies du cytosquelette (organisation moléculaire qui maintient la forme de la cellule) pourraient aussi jouer un rôle.

Une deuxième étude a été menée par Christopher Randolph de l'Université Loyola (Chicago) et ses collègues avec d'anciens joueurs de football professionnels américains. Environ 500 joueurs à la retraite, avec une moyenne d'âge de 61 ans, ont répondu à une enquête incluant un questionnaire de dépistage de la maladie d'Alzheimer. Un peu plus de 35% des répondants ont obtenu un score indiquant une démence possible. Comparativement, 13% des Américains âgés de 65 ans et plus sont atteints de la maladie d'Alzheimer, selon l'Association Alzheimer.

Voyez également:

Medscape
Tous droits réservés