L'allaitement maternel prévient les infections

L'allaitement maternel réduit les risques d'infection, selon une étude grecque publiée dans la revue Archives of Disease in Childhood.

Emmanouil Galanakis et ses collègues de l’Université de Crète ont mené cette étude avec 926 enfants. Les infections, dont l'otite, les infections respiratoires, la gastro-entérite, l’infection urinaire, la conjonctivite et le muguet étaient relevées à 1, 3, 6, 9 et 12 mois.

Les bébés allaités exclusivement au sein pendant 6 mois contractaient moins d'infections durant la première année et étaient malades moins longtemps que ceux qui n'étaient pas allaités ou l'étaient partiellement. L’allaitement maternel partiel n’apportait pas d’effet protecteur.

Le lait maternel contient des anticorps ainsi que d'autres facteurs immunologiques et nutritionnels qui peuvent aider les bébés à combattre les infections, commentent les auteurs.

Voyez également:

L'allaitement exclusif entre 4 et 6 mois mis en doute
DOSSIER Psychomédia : Grossesse et maternité

Psychomédia avec source:
BBC
Tous droits réservés