Schizophrénie : La supériorité des nouveaux antipsychotiques remise en cause

Une récente recherche britannique appuie les résultats d'une importante recherche américaine selon lesquels les plus anciens médicaments pour le traitement de la schizophrénie, les antipsychotiques de première génération, seraient aussi efficaces que les antipsychotiques atypiques ou de deuxième génération qui sont jusqu'à 10 fois plus dispendieux.
Voyez l'article suivant pour un compte rendu de la recherche américaine:
Schizophrénie: les nouveaux antipsychotiques n'auraient pas plus d'efficacité

Contrairement au point de vue largement répandu que les plus nouveaux antipsychotiques seraient plus efficaces et auraient moins d'effets secondaires, cette recherche montre que l'efficacité des plus anciens psychotiques est aussi bonne et peut-être meilleure et qu'ils n'amènent pas plus d'effets secondaires.

Le Clozaril ou Leponex (clozapine), le Risperdal (risperidone), le Zyprexa (olanzapine), le Seroquel (quetiapine) le Zeldox ou Geodon (ziprasidone), le Loxapac (loxapine) et le Abilify (aripiprazole) et d'autres sont des antipsychotiques atypique (ou de 2e génération).

La recherche, National health Service (NHS), impliquait 222 personnes souffrant de schizophrénie chez qui un changement de médicament était considéré à cause de leur inefficacité ou des effets secondaires. Des médecins expérimentés décidaient quel médicament serait meilleur (parmi les plus anciens ou les nouveaux) pour chaque patient.

Selon le professeur Shôn Lewis, l'auteur principal, les antipsychotiques de deuxième génération ne justifient pas leur coût dix fois plus élevé. "Ils ne représentent pas la grande percée dans le traitement de la schizophrénie qu'on a cru", dit-il.

Source: Archives of General Psychiatry, November 2006

Voyez également:

- Schizophrénie: les nouveaux antipsychotiques n'auraient pas plus d'efficacité
- Dossier : Les médicaments antipsychotiques (ou neuroleptiques)
- Qu'est-ce que la schizophrénie ?
- Dossier : Médicaments et santé mentale

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Schizophrénie et troubles psychotiques