Le paracétamol (acétaminophène, Tylénol) lié à l'asthme, eczéma et rhinite-conjonctivite

L'acétaminophène (paracétamol, Tylénol) pourrait augmenter les risques d'asthme chez les adolescents, selon une étude néo-zélandaise, publiée dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

Richard Beasley du Medical Research Institute of New Zealand à Wellington et ses collègues ont analysé les données concernant plus de 300.000 adolescents âgés de 13 et 14 ans provenant de 113 centres à travers 50 pays. Le paracétamol était associé à une augmentation des risques d'asthme, d'eczéma et de rhinite-conjonctivite. Une étude précédente de la même équipe avait obtenu des résultats similaires chez les jeunes enfants.
L'étude ne prouve toutefois pas que le lien soit causal. Il est aussi possible que les personnes sujettes à ces maladies aient une plus grande tendance à prendre le médicament. Toutefois, une autre étude publiée dans le même numéro du journal suggère plus fortement un lien causal (1). Il est urgent d'étudier cette question au moyen d'études qui assignent au hasard des participants à prendre le paracétamol ou d'autres médicaments, estime l'équipe de chercheurs.

Ceux qui prenaient du paracétamol au moins une fois par mois (30 % d'entre eux) étaient 2,5 fois plus susceptibles de développer l'asthme, alors que ceux qui en avaient pris au moins une fois dans la dernière année (73 %) avaient un risque augmenté de 43%. Et ce, après ajustement des données pour tenir compte de différents facteurs pouvant affecter le risque d'asthme.

Des utilisations élevée et moyenne étaient aussi associées à un risque plus élevé de rhinite-conjonctivite (2,4 fois et 38% de plus respectivement) et d'eczéma (2,4 et 1,3 fois plus élevé).

Ces associations étaient relativement stables dans toutes les grandes régions du monde.

Des mécanismes explicatifs potentiels peuvent inclure une inflammation des voies respiratoires induite par un oxydant et des réponses immunitaires allergiques amplifiées.

Voyez également:

Quelles sont les catégories de médicaments antidouleurs?
La carence en vitamine D liée à l'asthme
Le paracétamol (ou acétaminophène) soulagerait la douleur psychologique
DOSSIER Psychomédia: Asthme et allergies

(1) L'étude menée par Alemayehu Amberbir de l'Université Addis Ababa en Éthiopie, suivait 1,006 enfants. L'utilisation d'acétaminophène précédait l'asthme, ce qui rend une explication causale plus probable.

Psychomédia avec sources:
Medpage Today, WebMD
Tous droits réservés