L'expérience de mort imminente reliée au sommeil?

Selon une recherche de l'Université du Kentucky, publiée dans le journal Neurology, les gens qui rapportent avoir vécu une expérience de mort imminente (dans laquelle ils ont la perception, par exemples, de quitter leur corps, d'être entouré d'une lumière spéciale, de connaître un grand sentiment de paix, etc.) sont plus susceptibles d'avoir déjà vécu aussi une confusion des états d'éveil et de sommeil, appelée médicalement intrusion de la phase REM du sommeil.
Des neuropsychologues ont interviewé 55 personnes qui ont déjà vécu une telle expérience de mort imminente et un nombre deux fois plus grand de personnes (dans une même proportion pour en ce qui concerne l'âge et le sexe) qui n'ont pas eu une telle expérience.

60% des gens rapportant avoir eu une expérience de mort imminente rapportaient aussi au moins une expérience de la période REM du sommeil s'introduisant dans l'état d'éveil, comparativement à seulement 24% pour l'autre groupe.

La période de sommeil REM (rapid eye movement) est la phase du sommeil durant laquelle les rêves se produisent. Elle se caractérise aussi par la paralysie de certains muscles, la respiration accélérée et les mouvements rapides des yeux.

Des caractéristiques fréquentes de l'intrusion de la phase REM du sommeil dans l'état d'éveil incluent une perception de paralysie au réveil et des hallucinations visuelles et auditives durant la transition entre le sommeil et l'éveil ou l'inverse.

Les gens qui rapportent une expérience de mort imminente semblent avoir un système d'activation qui les prédispose à l'intrusion du sommeil REM dans l'état d'éveil, ce qui peut permettre l'expérience de mort imminente, selon les chercheurs. "Nous ne disons pas, précisent-ils, que cela explique tout. Nous savons qu'il y a une combinaison de plusieurs facteurs. Mais il s'agit d'une première hypothèse testable." "La recherche, dit l'auteur principal, ne menace pas les croyances de ceux qui croient que ces expériecnes sont une preuve de la vie après la mort. Elle ne fait que suggérer une explication biologique de comment ces expériences se produisent."

Source: Usa Today