La phobie sociale liée à une sensibilité aux commentaires négatifs

Les personnes qui souffrent de phobie sociale (aussi appelée anxiété sociale) sont particulièrement sensibles aux commentaires négatifs sur eux-mêmes, confirme une récente recherche publiée dans la revue Archives of General Psychiatry.

La phobie sociale généralisée est caractérisée par la peur et l'évitement des situations sociales et la peur d'être jugé négativement par les autres.
Il s'agit du trouble anxieux le plus fréquent dans la population générale avec une prévalence au cours de la vie de 13.3% et elle est associée à un risque plus élevé de dépression, d'abus de drogues et d'alcool et de suicide.

Des études précédentes ont montré des différences dans la façon dont le cerveau répond à des expressions faciales chez les personnes souffrant de ce trouble, suggérant une plus grande réponse aux stimuli sociaux dans les régions liées aux émotions. La nouvelle étude montre une plus grande réactivité aux critiques.

Karina Blair et ses collègues ont comparé des images de l'activité du cerveau chez 17 personnes ayant ce trouble et 17 personnes ne l'ayant pas. Les images étaient prises alors que les participants lisaient des commentaires positifs (vous êtes beau), négatifs (vous êtes affreux) ou neutres (vous êtes un humain) les concernant ou quelqu'un d'autre (il est beau).

Les participants souffrant de phobie sociale présentaient une plus grande activation dans le cortex préfrontal médian (une région liée au concept de soi) et l'amygdale (liée à la peur, l'anxiété et la réponse au stress) en lisant des commentaires négatifs sur eux-mêmes. Il n'y avait pas de différence avec le groupe de comparaison en réponse aux commentaires positifs et neutres ou qui concernaient autrui.

"Étant donné que les régions du cortex préfrontal médian sont impliquées dans les représentations du soi (concept de soi), il est possible que ces régions, avec l'amygdale, jouent un rôle de premier plan dans le développement et le maintien de la phobie sociale et que la pathologie dans ce trouble reflète, au moins partiellement, une attitude négative envers soi, particulièrement en lien avec la critique", concluent les auteurs.

Voyez également:

FAITES-LE TEST : Souffrez-vous de phobie sociale ?
Qu'est-ce que la phobie sociale (ou anxiété sociale) et comment la surmonter?
Quels sont les troubles anxieux?

Psychomédia Tous droits réservés