Un perroquet fabrique des outils, dépassant ainsi une limite habituelle de son espèce

Un cacatoès de Goffin élevé en captivité près de Vienne (Autriche), a surpris ses propriétaires et des chercheurs en fabriquant et en utilisant spontanément des outils sur mesure pour atteindre de la nourriture et des objets hors de sa portée. Cette espèce n'est pas connue pour sa capacité à utiliser des outils dans la nature, contrairement à d'autres oiseaux comme le corbeau de Nouvelle-Calédonie, qui fabrique des tiges et des crochets pour attraper les larves d'insectes.

Alice Auersperg et ses collègues des universités de Vienne et d'Oxford ont observé le travail de l'oiseau, nommé Figaro. Il fabriquait ses outils avec différents matériaux, brisant par exemple son perchoir de bois avec son bec afin d'en extraire un morceau qu'il utilisait comme râteau. Il ajustait même la forme de son outil selon les besoins. Ces observations sont décrites dans la revue Current Biology.

Cette capacité montre à quel point les scientifiques ne comprennent pas encore très bien l'évolution des comportements innovateurs et de l'intelligence, soulignent les chercheurs. "Figaro a montré que même quand ils ne sont pas utilisateurs habituels d'outils, les membres d'espèces qui sont curieuses et capables de résolution de problèmes peuvent sculpter des outils à partir d'un matériau sans forme pour remplir un nouveau besoin".

"Bien qu'il soit le seul de son espèce et parmi les perroquets à démontrer cette capacité, son exploit montre que la fabrication d'outil peut émerger d'une intelligence non spécialisée pour l'utilisation de l'outil. Il est intéressant de constater, disent les chercheurs, qu'après avoir fabriqué et utilisé son premier outil, il semblait savoir exactement que faire et ne montrait aucune hésitation dans ses essais ultérieurs."

Voyez également:

Psychomédia avec source: University of Oxford, Le Nouvel Observateur.
Tous droits réservés