Voyez aussi : 19 valeurs fondamentales : lesquelles vous guident ? Faites le test.

Le psychologue social Shalom H. Schwartz et ses collègues (1) ont identifié 19 valeurs individuelles fondamentales qui, selon leur théorie, incluraient l'ensemble des valeurs et seraient universelles (se retrouveraient dans toutes les sociétés).

Il s'agit d'une mise à jour de la « théorie des valeurs universelles » proposée initialement en 1992, laquelle identifiait 10 valeurs fondamentales.

La nouvelle liste de 19 valeurs est beaucoup plus précise et prédit mieux les attitudes et les comportements, soulignent les auteurs.

Selon la définition de Schwartz et ses collègues, les valeurs :

  1. sont des croyances associées à des émotions (des croyances qui tiennent à cœur),
  2. réfèrent à des buts désirables motivant l'action,
  3. transcendent les actions et les situations spécifiques (sont transsituationnelles),
  4. servent de normes pour évaluer les actions, les politiques, les gens et les événements,
  5. forment un système hiérarchique relativement durable, ordonné par importance.

S'ajoutent deux autres caractéristiques :

  1. l'impact des valeurs sur les décisions quotidiennes est rarement conscient,
  2. et c'est l'importance relative des multiples valeurs concurrentes qui guident toute action ou attitude, c'est-à-dire les compromis entre les valeurs.

Ces 19 valeurs sont organisées sur un continuum circulaire dans lequel les valeurs rapprochées sont compatibles et celles éloignées sont conflictuelles. Cette représentation graphique permet de saisir rapidement sa hiérarchie de valeurs.

Pour établir votre propre continuum de valeurs, voyez le Questionnaire des valeurs par portraits - révisé (en ligne, sans inscription requise, 57 questions).

Les valeurs d'ouverture au changement et de croissance personnelle représentent un pôle de focus personnel qui a tendance à être en conflit avec un pôle de focus social représenté par les valeurs de conservation et de dépassement de soi.

Et, les valeurs d'ouverture au changement et de dépassement de soi représentent un pôle de développement ou de progrès qui a tendance à être en conflit avec un pôle de protection de soi et d'évitement de l'anxiété représenté par les valeurs de conservation et de croissance personnelle.

Voici la liste de ces 19 valeurs :

  1. Autodétermination de la pensée : liberté de cultiver ses propres idées et capacités

  2. Autodétermination des actions : liberté de déterminer ses propres actions

  3. Stimulation : excitation, nouveauté et changement

  4. Hédonisme : plaisir et gratification sensuelle

  5. Réalisation : succès selon les normes sociales

  6. Pouvoir-dominance : pouvoir par l'exercice d'un contrôle sur les gens

  7. Pouvoir-ressources : pouvoir par le contrôle des ressources matérielles et sociales

  8. Image publique : sécurité et pouvoir en maintenant son image publique et en évitant l'humiliation

  9. Sécurité-personnel : sécurité dans l'environnement immédiat

  10. Sécurité-société : sécurité et stabilité dans la société

  11. Tradition : maintenir et préserver les traditions culturelles, familiales ou religieuses

  12. Conformité-règles : respect des règles, lois et obligations formelles

  13. Conformité interpersonnelle : éviter de bouleverser ou de blesser les autres

  14. Humilité : reconnaître son insignifiance dans l'ensemble des choses

  15. Bienveillance-soins : prendre soin du bien-être des membres du groupe d'appartenance

  16. Bienveillance-fiabilité : être un membre fiable et digne de confiance du groupe d'appartenance

  17. Universalisme-préoccupation : engagement envers l'égalité, la justice et la protection de tous

  18. Universalisme-nature : préservation de l'environnement naturel

  19. Universalisme-tolérance : acceptation et compréhension de ceux qui sont différents de soi-même

La raison pour laquelle ces valeurs sont susceptibles d'être universelles, soulignent les auteurs, est qu'elles reposent sur une ou plusieurs des trois exigences universelles de l'existence humaine auxquelles les gens doivent faire face : les besoins des individus en tant qu'organismes biologiques, les exigences de l'interaction sociale coordonnée et les besoins de survie et de bien-être des groupes.

(1) Schwartz, S. H., Cieciuch, J., Vecchione, M., Davidov, E., Fischer, R., Beierlein, C., Ramos, A., Verkasalo, M., Lönnqvist, J.-E., Demirutku, K., Dirilen-Gumus, O., & Konty, M. (2012). Refining the theory of basic individual values. Journal of Personality and Social Psychology. Traduction libre et adaptation de Psychomédia.

Psychomédia
Tous droits réservés